Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 4774 / Hier = 6090 / Cette semaine = 10864 / Ce mois = 4774 / Total = 2058145

lundi, 17 août 2020 17:24

Indice National Harmonisé des prix à la consommation : Une hausse de 0,6% en juillet 2020 au Togo

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans le contexte actuel de pandémie de COVID-19, l’indice national harmonisé des prix à la consommation s'est accru de 0,6% en juillet 2020 par rapport à son niveau en juin2020.

 

Cette évolution est portée par la hausse enregistrée d’une part, pour les prix des fonctions de consommation «Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles» de 2,5% (due à la fin des mesures sociales prises par les autorités, notamment la gratuité des tranches sociales de l’eau et de l’électricité)et d’autre part, pour les prix de la «Communication» de 5,0%et des «Produits alimentaires et boissons non alcoolisées» de 0,2%.

Par contre, les prix ont diminué pour les fonctions de consommation «Transports» (-0,4%) et «Santé» (-0,9%). Par rapport à juillet2019, les prix à la consommation ont augmenté de 1,5%.

Selon l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), en juillet 2020, l’Indice National Harmonise des prix à la consommation (INHPC) s’est établi à 106,5 au Togo, traduisant une hausse de 0,6% du niveau général des prix à la consommation contre une baisse de 0,7% le mois précédent.

Cette hausse est principalement due à l'augmentation des indices des fonctions de consommation «Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles» (+2,5%); «Communication» (+5,0%) et «Produits alimentaires et boissons non alcoolisées» (+0,2%). La hausse de l’indice global est cependant atténué par le recul des indices des fonctions de consommation «Transports» (-0,4%) et «Santé» (-0,9%).1En effet, la hausse de l'indice des fonctions de consommation «Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles» et «Communication» est soutenue par la progression des indices des postes suivants: «Electricité» (+21,1%); «Alimentation en eau» (+3,0%); «Combustibles liquides» (+2,4%) et «Communication téléphonique» (+5,6%). La hausse observée au niveau de l'indice de la fonction de consommation « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » est due à l'augmentation des prix au niveau des postes ci-après : «Tubercules et plantain» (+21,1%); «Céréales non transformées» (+6,7%); «Autres fruits frais» (+9,7%); «Autres produits à base de tubercules et de plantain» (+3,4%) ; «Fruits secs et noix» (+9,9%) «Autres matières grasses» (+4,5%) ; «Autres produits frais de mer ou de fleuve» (+1,4%) et «Charcuterie et conserves, autres viandes et préparations à base de viande» (+2,3%). Les postes ayant contribué à la baisse des indices de prix de la fonction de consommation «Transports» sont: « Carburants et lubrifiants» (-0,3%); «Cycle, motocycle et véhicule à traction animale» (-0,6%); «Transport routier de passagers» (-0,1%) et «Autre type de transport de passagers et autre service de transport» (-1,4%). Les indices de prix de la fonction de consommation « Santé » ont, eux aussi, diminué du fait de la baisse enregistrée pour les prix des postes «Médicaments traditionnels» (-7,2%) , «Médicaments modernes» (-0,2%) et « Services médicaux et dentaires » (-0,5%). L'augmentation du niveau des indices observée en juillet 2020 est le fait du renchérissement des variétés suivantes: «Prix d'un consommateur-type d'électricité» (+21,1%) ; «Prix d'un consommateur-type d'eau» (+15,0%); «Appel Heure creuse Togocel» (+46,9%); «Appel Operateur 1» (+45,7%) ; «Appel Heure normale Togocel» (+45,7%); «Appel Zone 3 (Togocel vers France)» (+1,1%); «Igname» (+25,8%); «Patate douce fraîche» (+5,3%); «Manioc frais (Agbéli)» (+4,2%) ; «Banane plantain mûre» (+0,4%) ; «Maïs séché en grains crus vendu au grand bol» (+10,9%"); «Riz importé longs grains vendu au petit bol» (+6,9%) ; «Mangue greffée» (+12,1%) ; «Avocat» (+10,9%) ; «Ananas frais» (+7,8%) ; «Bananes douces» (+6,9%) ; «Farine de manioc (Gari)» (+8,0%); «Tapioca petit grain» (+3,4%) ; «Manioc râpé ( Agbélima )» (+1,3%) ; «Noix de Coco sec» (+12,1%); «Noix de cajou» (+0,1%) ; «Noix de palme (Décou)» (+4,8%) ; «Pâte d'arachide» (+1,5%) ; «Crevettes fraîches (Bolou moumou)» (+7,3%) ; «Viande de bœuf grillée (Tchitchinga)» (+10,9%) et «Corned beef (EXETER)» (+0,4%). Les prix ayant enregistré une baisse se rapportent entre autres aux variétés : «Essence super de rue» (-3,6%) ; «Essence mélange de rue» (-3,4%) ; «Vélo de ville pour homme (Phoenix)» (-1,1%) ; «Cyclomoteur type courant» (-0,2%) ; «Course en taxi ville» (-2,6%) ; «Frais de véhicule de déménagement entre X et Y» (-4,4%) ; «Herbe Zangara pour paludisme» (-27,9%) ; «Médicaments anti-bactériens» (-1,1%) et «Médicaments immunologiques» (-0,3%).Calculé hors produits alimentaires, le niveau général des prix a enregistré une hausse de 0,9% sur le plan national. L'inflation sous-jacente (variation mensuelle de l'indice (hors énergie, hors produits frais) a progressé de 0,1%. Les indices de prix des produits énergétiques ont renchéri de 4,4% tandis que ceux des « Produits frais » sont quasiment demeurés stables (+0,1%). Quelle que soit la provenance, les prix des produits aussi bien « locaux» qu’ « importés » ont respectivement progressé de 0,4% et 0,3%. Du point de vue de la classification sectorielle, la hausse du niveau général des prix est due à celle des prix des produits des secteurs tertiaire (+2,7%) et primaire (+2,2%) amortie par la baisse des prix des produits du secteur secondaire (-0,9%). Pour ce qui est de la durabilité, la hausse observée provient de l'augmentation des prix des « services » (+2,7%) et des produits « semi-durables » (+0,4%) atténuée par le ralentissement des prix des produits « non-durables » (-0,4%) et « durables » (-0,4%).

Lu 258 fois Dernière modification le lundi, 17 août 2020 17:38

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.