Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 217 / Hier = 6021 / Cette semaine = 18621 / Ce mois = 117464 / Total = 1818719

mardi, 11 août 2020 15:30

Atakpamé : Les techniques de négociation et de contrats commerciaux enseignés aux organisations professionnelles et paysannes des régions Maritime et Plateaux

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une quarantaine d'acteurs venus des organisations professionnelles et paysannes des régions Maritime-Plateaux, sont en formation sur les techniques de négociation de contrats commerciaux et une journée d'information et de sensibilisation sur l'accès aux marchés d'exportation du10 au11 Août à Atakpamé.

 

Une rencontre à mettre à l'actif du ministère du commerce,de l'industrie,du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale à travers la direction du commerce extérieur (DCE).

L'objectif visé par ladite rencontre est de permettre aux participants d'être mieux outillés sur l'importance et l'aspect juridique d'un contrat commercial et sur les techniques de rédaction et de négociation d'un contrat,de cerner les termes les clauses et l'objet d'un contrat commercial,d'être aguerris en connaissance sur les modes d'accès aux marchés étrangers et savoir entretenir les acteurs sur la durabilité des actions du Cadre Intégré Renforcé (CIR) au Togo et les opportunités de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) et le guide de l'exportateur,selon le Consultant, Constant Essodina PATASSE.

D'après le point focal du Comité de négociation commerciale international,Atchnidé AMAKOUE, à travers le Programme National de Développement (PND),dont l'axe 2 est relatif au développement de pôles de transformation agricole, le gouvernement entend moderniser l'agriculture en mettant l'accent sur la productivité la promotion des échanges qui induit l'amélioration de la balance commerciale tout en garantissant la sécurité alimentaire et la création d'emplois agricoles afin de transformer structurellement l'économie,pourune croissance forte, durable, résiliente,inclusive,créatrice d'emplois décents et prenant en compte l'amélioration du bien-être social à l'horizon 2022. Il a renchéri en disant que durant ses dix dernières années,force est de constater que le PIB agricole a évolué à un rythme plus rapide que le PIB national car le secteur agricole,axe essentiel de la relance économique (40% du PIB national),occupe 60% de la population active.

Malgré ses avancées enregistrées au sein de diverses filières (Anacarde-Soja-Karité...),de nombreux défis subsistent et inhibent le développement des maillons de transformation et de commercialisation.

Les organisations professionnelles et paysannes sont outillés pour participer au développement de la chaîne de valeur en contribuant à l'amélioration de l'exportation et de l'équilibre de la balance commerciale par les filières porteuses, filières à fort potentiel de croissance, d'exportation et de création d'emplois.

Pareille session se déroulera à Kara du 12-13 Août prochain pour les acteurs des régions septentrionales.

Lu 226 fois Dernière modification le mardi, 11 août 2020 17:43

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.