Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 439 / Hier = 6021 / Cette semaine = 18843 / Ce mois = 117686 / Total = 1818941

vendredi, 07 août 2020 17:51

Don de 782 millions FCFA de la BAD au Togo, destiné à renforcer les capacités des jeunes défavorisés

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Banque Africaine de Développement (BAD) et le Togo ont formalisé jeudi à Lomé l’appui budgétaire d’urgence en réponse à la crise du Covid-19 et celui du projet d’appui aux Investissements Agricoles des Jeunes (PAIAJ).

 

Ces financements constituent des prêts et des dons et sont tirés des ressources du Fonds africain de développement (FAD), le guichet de prêt à taux concessionnel du Groupe de la BAD et de la Facilité d’appui à la transition (FAT-Pilier I), un mécanisme de financement de la Banque destiné aux pays fragiles et en transition.

Le premier d’un montant de 16,5 milliards FCFA est destiné à accompagner le Togo dans sa riposte contre la maladie. Quant au second, il s’agit d’un don de 782 millions FCFA, destiné à renforcer les capacités des jeunes défavorisés en vue de leur inclusion dans le tissu économique et social.

Ce projet d’une durée de 2 ans, vise à contribuer à l’inclusion des jeunes défavorisés dans le tissu économique et social au Togo. Ses objectifs spécifiques consistent à faciliter l’insertion  d’environ 620 jeunes hommes et femmes défavorisés dont le tiers composé de femmes dans les maillons des chaines de valeurs agricoles; et, faciliter l’accès au financement à 530 entreprises des jeunes défavorisés appuyés par l’accompagnement financier de leurs entreprises, dont 30% de femmes.

« Les accords qui viennent d’être signés témoignent de l’intérêt particulier qu’accorde le Gouvernement au renforcement de la santé, de l’agriculture et surtout du développement économique et social de notre pays », a déclaré le ministre de l’Economie et des Finances Sani Yaya à l’issue de la cérémonie de signature.

L’appui budgétaire renforcera la capacité de réaction du Togo contre la Covid-19 et devrait l’aider à le rendre plus résilient face aux urgences de santé publique, mais surtout de combler son déficit en ressources budgétaires afin de faire face aux besoins sociaux de base et de soutien au secteur productif.

Le Programme comporte deux composantes, à savoir l’appui à la stratégie nationale de riposte sanitaire à la COVID-19 ainsi que l’appui à la stratégie nationale d’atténuation des effets socioéconomiques de la COVID-19.

La première composante se décline en plusieurs axes notamment: le renforcement des capacités nationales de dépistage en vue de détecter précocement le maximum de cas et de prendre les mesures requises pour juguler la propagation de la pandémie; le renforcement des capacités de prise en charge des malades sur le plan national ; et enfin le soutien aux mesures de renforcement de la gouvernance institutionnelle et financière de la gestion de la crise.

La deuxième composante quant à elle porte sur : la mise en place des mécanismes de maintien du pouvoir d’achat et de la sécurité alimentaire en faveur des populations les plus vulnérables; et le soutien à la résilience du secteur privé à la crise.

A ce jour, le portefeuille de la BAD au Togo s’élève à plus de 300 milliards FCFA.

Lu 191 fois Dernière modification le vendredi, 07 août 2020 18:38

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.