Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 1668 / Hier = 6483 / Cette semaine = 14251 / Ce mois = 177571 / Total = 1512878

vendredi, 31 juillet 2020 09:31

Journée internationale de la femme africaine : Mme Yawa D. Tsègan « Au cours de ce XXIe siècle, nous devons nous engager à intensifier notre participation à l'œuvre de construction nationale »

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Mme TSEGAN Yawa Djigbodi, Présidente du Parlement au Togo Mme TSEGAN Yawa Djigbodi, Présidente du Parlement au Togo

A l'occasion de la célébration de la Journée internationale de la femme africaine, ce 31 juillet, Mme Yawa Djigbodi TSEGAN la Présidente de l’Assemblée nationale togolaise invite toutes les vaillantes femmes du continent à s’engager plus dans la gestion des affaires publiques et à relever le défi de l’autonomisation au cours de ce XXIe siècle.

 

"Nous devons nous engager à intensifier notre participation à l'œuvre de construction nationale par une plus grande disponibilité à l'exercice des fonctions qui jusque-là nous ont semblé trop complexes.", lit-on sur sa page facebook.

Le 31 juillet a été consacré "Journée de la femme africaine" à l’occasion du premier congrès de l’Organisation Panafricaine des Femmes (PAWO en anglais) qui s'était tenu à Dakar, au Sénégal, le 31 juillet 1974.

La date historique de 1962 souvent retenue pour cette journée est le 31 juillet 1962. Ce jour-là, à Dar es Salaam (Tanzanie), des femmes de tout le continent africain s'étaient réunies pour la première fois et avaient créé la première organisation de femmes, la "Conférence des Femmes Africaines" (CFA).

 

La tribune de la présidente de l’Assemblé nationale togolaise

« À l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme africaine, je voudrais souhaiter une bonne fête à toutes les vaillantes femmes de notre continent.

De la Galite au Cap des Aiguilles, de Santo Antão à Rodrigues, nous célébrons ce jour notre unité dans la diversité.

Comme vous le faites déjà si bien, nous devons au cours de ce XXIe siècle, relever l’immense défi d’une éducation fructueuse pouvant déboucher sur une plus grande autonomisation de la femme et de la jeune fille.

Nous devons nous engager à intensifier notre participation à l'œuvre de construction nationale par une plus grande disponibilité à l'exercice des fonctions qui jusque-là nous ont semblé trop complexes.

Nous devons donc nous armer de courage pour faire face aux intolérances, aux injustices ainsi qu'aux préjugés dont les racines paraissent parfois inébranlables, malgré l'évolution de nos sociétés.

Une meilleure participation de la femme à la prise de décision ainsi que son épanouissement dans toutes les sphères demeurent des sujets de préoccupation. Mais loin de nous enfermer dans la résignation ou la démission, nous saisissons cette heureuse occasion pour célébrer les grandes avancées auxquelles nous assistons dans notre pays, et continuer de célébrer la valeur inestimable de la FEMME...

De nos diversités, construisons un monde meilleur... »

Lu 259 fois Dernière modification le vendredi, 31 juillet 2020 09:46

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.