Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 1635 / Hier = 6483 / Cette semaine = 14218 / Ce mois = 177538 / Total = 1512845

jeudi, 30 juillet 2020 21:53

Les frontières aériennes togolaises s’ouvrent le 1er août 2020 annonce le gouvernement

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Depuis le 20 mars 2020, l’aéroport international Gnassingbé-Eyadema a fermé ses espaces aériens dans le cadre des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

 

« Dès ce samedi 1er août 2020, l’aéroport international de Lomé sera de nouveau ouvert aux voyageurs. Des dispositions sont prises pour que cette ouverture ne soit pas la cause de l'augmentation des cas de contamination », a indiqué dans un communiqué, la ministre des infrastructures et des transports Zouréhatou KASSAH-TRAORE.

« Les vols domestiques et internationaux reprennent dans le strict respect des mesures et gestes barrières édictées par le gouvernement et les recommandations. Ceci afin de protéger les passagers et d’assurer la sécurité et du personnel et tous les acteurs du secteur », a expliqué le Colonel Dokissim Gnama Latta, le Directeur Général de l’Agence nationale de l’aviation civile du Togo (ANAC-Togo).

Pour atteindre son objectif, le gouvernement lance TOGO SAFE, une application mobile que les voyageurs doivent installer à leur arrivée à l’Aéroport de Lomé pour permettre aux autorités sanitaires et sécuritaires de s’assurer du respect de la quarantaine à laquelle ils sont soumis.

L’application sera bientôt disponible sur Play Store Store et App Store. Elle leur donnera la possibilité de définir le lieu de confinement de leur choix.

Par ailleurs, les voyageurs doivent être soumis à certaines mesures notamment, se connectés sur la plateforme voyage.gouv.tg

 

Voici l’intégralité du communiqué

Le gouvernement porte à la connaissance de l’ensemble des usagers du transport aérien de la réouverture des frontières aériennes togolaises et de la reprise des vols domestiques et internationaux à compter du samedi 1er août 2020.
Des dispositions ont été prises pour garantir aux usagers du transport aérien ainsi qu’aux populations des conditions de déplacement conformes aux recommandations de du gouvernement, de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) et de l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA).
Le gouvernement informe les acteurs aéroportuaires ainsi que tous les usagers des vols internationaux qu’ils devront désormais renseigner un formulaire disponible sur le site : https://voyage.gouv.tg

L’embarquement et le débarquement des passagers dans les aéronefs sont conditionnés au renseignement obligatoire dudit formulaire.
Par ailleurs, tous les passagers à destination du Togo, à l’exception de ceux en transit, devront être soumis au test PCR Covid-19 : un test unique à l’arrivée et un autre départ. Le coût d’un test est de quarante (40 000) francs CFA. Ces frais sont payables lors de l’enregistrement sur https://vovage.gouv.tg


Les passagers en partance du Togo, devront se soumettre à un test PCR Covid-19 dans les 72 heures avant leur départ. Les résultats de ces différents tests sont délivrés aux intéressés par SMS et par mail dans les 24 heures.
En outre, pour permettre aux autorités sécuritaires et sanitaires de s’assurer du respect de la quarantaine à laquelle sont soumis tous les voyageurs, ces derniers doivent installer, à leur arrivée à l’aéroport de Lomé, l’application mobile « TOGO SAFE ». Cette application, qui sera bientôt disponible sur Play Store et dans l’App Store, leur donnera la possibilité de définir le lieu d’auto-confinement de leur choix.
Le gouvernement invite tous les voyageurs à se conformer strictement aux présentes dispositions, afin de permettre des vols aériens en toute sécurité en cette période de pandémie de la Covid-19.
Il est, par ailleurs, recommandé à tous les voyageurs de s’enquérir des conditions d’entrée, de transit ou de séjour ainsi que des protocoles sanitaires mises en place dans leur pays de destination auprès des autorités compétentes, afin d’éviter tout désagrément.
L’inobservation des dispositions et mesures mises en place expose les contrevenants à des sanctions et amendes prévues par la réglementation en vigueur.

Lu 173 fois Dernière modification le jeudi, 30 juillet 2020 22:12

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.