Date du jour :

Aujourd'hui = 60 / Hier = 6161 / Cette semaine = 25829 / Ce mois = 84790 / Total = 1221421

mardi, 21 juillet 2020 19:53

Politique: L’actualité sociopolitique togolaise décryptée par Jean Luc Koffi HOMAWOO, Maréchal du Mouvement les Templiers

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

04 mois après les élections présidentielles au Togo, de la gestion de la Covid-19 par le gouvernement, les démêlés de la dynamique Kpodzro avec la justice togolaise, les défis et perspectives de la classe politique togolaise,

 

Jean Luc Koffi HOMAWOO, Maréchal du Mouvement les Templiers analyse la situation et relance le débat politique au Togo depuis 30 ans. « Je dis non à  cette  supercherie des politiciens rêveurs qui manipulent toujours notre  jeunesse. Je rappelle à la jeunesse togolaise cette chanson de Tiken Jah Fakoly: " Allez dire aux hommes politiques d'enlever nos noms dans leur business on a tout compris ... .........C'est le blaguer tuer." », a-t-il fait savoir dans les lignes à suivre.

Maréchal, comment expliquez-vous ce silence ces derniers temps. Êtes-vous dégoûté de la politique togolaise ?

Jean Luc Koffi HOMAWOO : Merci pour  l'opportunité  M. le journaliste. Je dirai, pas du tout ! Nous avons simplement un peu abandonné l'agitation politicienne de la capitale pour être aux côtés des populations les plus fragiles dans cette crise du coronavirus, notamment avec des campagnes de  sensibilisation  contre la  Covid-19 dans les hameaux  afin d'éviter le pire pour nos populations à la base. J'avoue que cet engagement  citoyen nous pèse sérieusement puisque nous roulons sur fond propre. Mais comme un adage de chez nous le dit: "On ne répond pas  présent pour se cacher ensuite. " L'heure est  à la contribution  citoyenne, au travail sérieux pour accompagner notre gouvernement à faire face efficacement à cette pandémie planétaire. Il est vrai qu'il y a des acteurs politiques en désœuvrement qui font de la prolongation sur la fièvre électorale de la présidentielle de 2020 qui est bien derrière nous. Nous les laissons s'occuper, et amuser la galerie.

S’il vous est demandé de dresser un bilan en cette période d'état d'urgence sanitaire ? 

Jean Luc Koffi HOMAWOO : Le gouvernement togolais avec à sa tête le chef de l'État, son Excellence Faure Essozimna, fait sa part et la liste des mesures salvatrices est longue: le programme Novissi  pour soulager les couches vulnérables ; la mise à disposition  de trois centres hospitaliers pour accueillir les malades ; achat d'appareils respiratoires en nombre conséquent ; confinement systématique des cas suspects ; une prise en charge de 100 % par l'état togolais de tout malade ; sensibilisation régulière  sur les médias tant dans la capitale qu'à l'intérieur du pays ; mise en place d'une équipe de professionnelles de la santé pour mieux répondre aux attentes des populations; la  fermeture des écoles, universités, églises; interdiction de  la plage pour éviter des contaminations de masse, pour ne citer que ceux-là.

Je salue au passage la contribution de tous les acteurs du secteur de la santé qui risquent leur vie pour sauver notre population et tous les citoyens de bonne volonté en organisation (société civile, société  commerciale de la place, ONG, groupement  association) ou à titre personnel qui ont œuvré aux côtés du pouvoir  pour une bonne sensibilisation. 

Soyez tous bénis ! Je ne peux pas passer sous silence les efforts de mes chevaliers et maîtres de région, déployés sur toute l'étendue du territoire national afin d'apporter leur contribution citoyenne aux côtés de nos compatriotes qui sont moins  ou mal informés dans les coins reculés. Grand merci  à mes frères et sœurs TEMPLIERS.

Je profite de l'occasion pour assurer le gouvernement de notre soutien à ne pas relâcher la vigilance et à continuer la sensibilisation. En effet le pire n'est pas encore  derrière nous, en considérant ce qui se passe ailleurs dans le monde.

De quel bord politique est exactement votre mouvement les templiers ? Vous êtes un proche collaborateur de Gilchrist Olympio, chef de fil de l'opposition, et pourtant vous aviez soutenu à découvert le chef de l'état à la dernière présidentielle ; Expliquez-nous un peu votre décision aux curieux. En toute vérité, je suis encore un proche collaborateur du doyen Gilchrist OLYMPIO actuel chef de fil de l'opposition, je ne saurai vous le confirmer mais j'avais  apporté tout mon soutien à la signature de l'accord RPT UFC du 25 mai 2010 et je continue d'apporter mon soutien à  sa politique. Ceci étant, je suis donc logique et fidèle à la ligne politique ainsi fixée, qualifiée de paix des braves dès le 25 mai 2010. Nous nous sommes mis d'accord pour œuvrer ensemble, je dis bien ensemble et en  toute honnêteté réciproque, pour un mieux vivre de nos populations. Dès lors, l'UFC est toujours associé à tous les niveaux aux affaires de la nation. En considérant que L'UFC n'a pas présenté un candidat à la dernière présidentielle, je ne peux qu'apporter mon soutien à notre partenaire de conduite de la politique d'État. D'ailleurs il n'y a aucune comparaison possible entre le président alors sortant et les candidats qui étaient en lice. 

Le Mouvement les templiers un jour candidat à une présidentielle?

Jean Luc Koffi HOMAWOO : La loi électorale pose les conditions de capacité et d'invalidité de présentation à la Présidence de la République. Donc c'est un droit citoyen légitime. Cependant notre souci est ailleurs: notre priorité est de participer  à la reconstruction  du TOGO pour faire  de ce  beau  pays un état  développé  dans lequel tous les citoyens pourront satisfaire leurs besoins primaires : éducation, logement, santé, alimentation convenable et le revenu minimum pour le troisième âge même  si c’est 5000 F CFA par mois comme un début. C'est important dans ce contexte de la crise sanitaire mondiale généralisée où  l'économie est à terre et les personnes durement touchées sont nos aînés qui sont le plus souvent laissés pour compte par leur famille alors qu'ils n'ont plus la force nécessaire  pour mener des activités génératrices de revenus. 

Aussi, nous avons la clairvoyance de défendre et d'apporter notre soutien  à la politique du chef de l'état  pour la réussite de son nouveau  mandat car il y va aussi de notre crédibilité et  de la survie de notre grand mouvement les TEMPLIERS.

Pourquoi ne devenez-vous pas tout simplement un militant unir ?

Jean Luc Koffi HOMAWOO : (Sourire !!!) Je ne sais même plus quoi dire après tout ce que je viens d'expliquer concernant ma vision, ma ligne politique.

Je vous retourne une question : C'est la carte de membre d'un parti politique qui fait d'un politique un patriote ?

Si adhérer à UNIR entièrement s'avère nécessaire pour la suite logique de nos actions d'accompagnement, pourquoi pas ?

Je suis libre d’action, de pensée et d'appartenance politique. C'est pour avoir cette liberté d'expression et de soutien que j'ai été dans les rues le 5 octobre 1990. Je sais parfaitement où tu veux en venir avec cette question: alors je te réponds  droit dans les yeux et sans état d'âme tourner le dos à cette opposition de tous les maux pour un engagement politique pragmatique, réaliste n'est pas synonyme de trahir ses convictions. 

D'ailleurs qu'est-ce qu'ils ont pu faire de mieux  depuis qu'ils ont  fragilisé L'UFC le parti historique de l'opposition? Je suis plutôt honnête avec mon peuple et ma conscience car je ne fais pas de la rue un fonds de commerce. Le bilan de leurs actions politiques inappropriées est lourd en dégâts matériels, blessés, morts d'hommes et tout ça pour un gros zéro.

N'oublie pas aussi qu'ils ont  mis l'économie du pays à terre pour leurs intérêts personnels et  avoué après ces forfaits sur les médias qu'ils ont été corrompus à hauteur de 30 millions 300 millions selon les indiscrétions pour la fête de fin d'année avec leur famille en laissant leurs partisans et sympathisants à leur triste sort. Leurs militants  ne fêtent pas ?

Le Mouvement les TEMPLIERS ne cautionnera jamais des stratégies pour une victoire à la Pyrrhus. Ces leaders véreux et sans scrupules qui s'inscrivent dans cette logique nous trouverons toujours sur leur chemin. Et devine un peu (un sourire) juste après  cette pagaille politique sur des mois sans résultat un autre amuseur public, après avoir profité d'un budget pour soutenir la campagne du chef de l'État en 2015 contre l'opposition de Fabre, profité  bien des  largesses de Faure GNASSINGBE jusqu'au soir de la présidentielle de 2020, devient subitement son opposant au nom d'un Saint-esprit comme si le Saint-esprit est leur propriété privée.

 

De qui tu parles au juste ?

Jean Luc Koffi HOMAWOO : Ne  joue pas aux naïfs avec moi. Bien sûr, je parle d'AGBEYOME KODJO; le blasphémateur.

 

Avez-vous des griefs personnels contre Agbeyomé Kodjo ?

Jean Luc Koffi HOMAWOO : Aucunement. Je suis chrétien pratiquant et je détiens la prêtrise de Melchisédech. J'ai donc raison d'être très dur avec ceux qui utilisent le saint nom du Dieu vivant pour la roublardise politique. Des promesses ont été faites au peuple crédule au nom du Saint-esprit, ce qu'on appelle en langage d'initiés prophéties et une prophétie ne s'inscrit point dans la durée. 

La Parole de Dieu déclare dans le Deutéronome18, 22 « QUAND  CE  QUE  DIRA LE  PROPHÈTE  N'AURA  PAS LIEU ET N`ARRIVERA PAS, CE SERA UNE PAROLE QUE l`ÉTERNEL N'AURA POINT DITE. C'EST PAR AUDACE QUE  CE PROPHÈTE L'AURA  DITE : N'AIE PAS PEUR DE  LUI ». Fin de citation.

Les promesses faites au peuple soit disant venant du st saint esprit  ne se sont jamais réalisées: Je cite ; certitude de la victoire le lendemain à midi de la clôture des urnes, non prestation de serment de M. Faure GNASSINGBÉ et c’est sans honte que les acteurs de la dynamique  de l'archevêque étaient tous  devant leurs écrans pour suivre en  direct la cérémonie d'investiture  de SEM Faure GNASSINGBE (un sourire); le chef de l'État serait malade ( c'est archi faux); le chef d'État n'arrive plus à rester dans son palais présidentiel (or les images que nous montre la TVT sont contraire : le chef de l'État reçoit tous les jours des hôtes dans son palais) mieux les conseils des ministres se tiennent régulièrement au palais  sous  sa  présidence; le Comité National de riposte contre la COVID 19 rend régulièrement compte au Chef de l'État dans son palais et jusqu'à ce jour. Et pourtant, au lieu de présenter leurs excuses au peuple, ils poursuivent avec la fuite en avant avec de nouvelles promesses plus farfelues les unes que les autres.

Par exemple: Hier c'était la victoire coûte et coûte le 22 février révélation du st esprit  en personne,  aujourd'hui  2020 est encours l'année n'est pas encore finie donc il y a espoir en fin 2020, ce sera une nouvelle carte en 2021, je devine déjà; le mandat n'est pas encore à terme donc il y a espoir, et au terme de 2025 et  ils diront allons à une nouvelle élection ainsi de suite. On appelle ça une arnaque intellectuelle : c'est du déjà vu avec le CAR en 94  l'UFC 98 jusqu'à 2010 et l'ANC jusqu' en 2020. Trop de répétition  avec cette opposition qui s'oppose entre elle. Surtout nous ne sommes pas prêts, je parle au nom de la jeunesse consciente à commencer une nouvelle aventure sans lendemain avec celui-là même  qui était notre malheur depuis 1990. A-t-il présenté une seule une excuse au peuple pour les atrocités qu'il a cautionné  dans ce pays ? S'il a pu arriver à  duper  les humains, il ne peut jamais duper le DIEU tout puissant 

 Mon maréchal pour continuer avec la dynamique Mgr kpodzro, que dites-vous du dossier Agbeyomé depuis le 22 février dernier jusqu'à ce jour ? 

Jean Luc Koffi HOMAWOO : Nous avions prévenu très tôt le peuple que le candidat unique du  Saint-Esprit de Mgr KPODZRO est un  démagogue, un amuseur public; nous y sommes. Sinon comment comprendre qu'un leader sérieux peut rassurer ses maigres  militants qu'il a le soutien des États-Unis alors que l'ambassadeur des États-Unis le prétendu soutien était bien présent à l'investiture de l'élection qu'il conteste maladroitement. Mieux, presque toutes les grandes puissances internationales et africaines ont adressé leurs lettres de félicitations au Chef de l'État et c’est une première. Bravo me le chef de l'état 

On dit chez nous "Ce que le père n'a pas pu faire le fils peut faire et  mieux " ! C’est le cas espèce avec la politique du chef de l'état 

Que comprendre ?

Jean Luc Koffi HOMAWOO : Qu'il y aura toujours des naïfs et crédules pour avoir toujours foi en ce machin de dynamique qui a causé la ruine de toute l'opposition. Oui la ruine parce que malgré les insuffisances liées à l'organisation de élection présidentielle, c'est une première que le parti d'opposition arrivé deuxième a eu moins de 20%. C'est une débâcle totale. Ça prouve que le message que le mouvement les TEMPLIERS apporte au peuple porte  ses fruits. Contester une élection encore dans ce pays malgré les réformes opérées au niveau de la CENI est une pure comédie.

J'invite les députés à se pencher sur la loi qui frappera dans l'avenir ces candidats malheureux qui jouent au mauvais perdant en organisant une pagaille postélectorale pour tenter de déstabiliser la République. Aujourd'hui avec les réformes opérées au niveau de la CENI et dans ses démembrements, tout candidat peut prouver s'il y a fraude. 

De grâce, qu'ils cessent de perturber notre quiétude si durement acquise grâce aux sacrifices de certains lucides. 

Là, j'adresse une pensée forte à son Excellence FAURE GNASSINGBE et GILCHRIST OLYMPIO. La conjugaison de leurs efforts pour se défaire du passé a fait du bien à ce pays, n'en déplaise aux détracteurs.

Le pardon est la clé de l'épanouissement d’un peuple  même dans nos familles respectives. Nous avons l'exemple de l'Allemagne et de la France qui ne seraient jamais la locomotive de l'Europe après avoir passé des années de guerres fratricides. Ils se sont pardonnés et c’est la marque des grandes nations clairvoyante et lucide pourquoi  pas nous au TOGO ???

Votre mot de fin 

Jean Luc Koffi HOMAWOO : En tant que l'un des leaders de la jeunesse,  je dis non à  cette  supercherie des politiciens rêveurs qui manipulent toujours notre  jeunesse. Je rappelle à la jeunesse togolaise cette chanson de Tiken Jah Fakoly: " Allez dire aux hommes politiques d'enlever nos noms dans leur business on a tout compris ... .........C'est le blaguer tuer. "

Que l'éternel bénisse le TOGO et de ses enfants les bâtisseurs ! Jeunesse venez au TEMPLE pour bâtir un TOGO nouveau c'est mieux que du surplace.  

Merci.

Lu 168 fois Dernière modification le mardi, 21 juillet 2020 21:03

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.