Date du jour :

Aujourd'hui = 5231 / Hier = 6428 / Cette semaine = 37015 / Ce mois = 67234 / Total = 827169

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

vendredi, 03 juillet 2020 18:46

Transformation des produits carnés : Les travaux de construction de l’aire d’abattage à Kara réalisés à 81%

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La construction de l’aire d’abattage à Kara dans la localité de Djamdè, un village situé à quelques kilomètres de la ville de Kara s’inscrit

 

dans le cadre du projet de réalisation des aires d’abatages au Togo, adéquates accessibles à la population : un projet réalisable avec l’appui du PASA. 

Dès lors que le maillon « production » de la chaîne de valeur bétail-viande étant en bonne voie, il est donc indispensable de s’investir dans la valorisation par la promotion de la transformation et la commercialisation des produits carnés en adéquation avec l’axe II du Plan national de développement (PND) qui prône le développement des pôles de transformation des produits agricoles.
La descente inopinée du gouvernement le 24 juin 2020 sur le terrain lui permet de s’assurer du bon déroulement des travaux , regarder si cette infrastructure respecte  les normes en vigueur  (les normes d’hygiènes, de qualités, environnementales etc…) en matière d’abattages d’animaux. 
Le taux d’exécution des travaux de l’aire d’abattage de Djamdè à Kara   est à 81% avec un coût total de 179 075 170 FCFA. Il convient de noter que l’aire d’abattage sera équipée et la voirie interne sera aménagée.
 Le taux d’exécution du contrat de voirie interne est d’environ 50% et le contrat de fourniture et installation des équipements est déjà signé et en vigueur. Les deux contrats complémentaires font environ 100 000 000 de francs CFA. Date probable de réception des travaux septembre 2020.
Il faut rappeler qu’ill est prévu  la construction de trois aires d’abattages respectivement dans trois régions à savoir  Kpalimé, Sokodé et Kara et seront dotées, outre les bâtiments administratif, d’exploitation de traitement de brûlage de petits ruminants, d’un bloc sanitaire, d’une construction de fosses septique et d’un puis d’infiltration entre autre.  
Ces infrastructures de cette envergure participeront à  rendre  plus accessible des produits de qualités aux populations et aussi  promouvoir l’entrepreneuriat dans nos différentes régions, de satisfaire les besoins sans cesse croissants en viande mais aussi créer des opportunités d’emplois aux jeunes de ces localités.
Lu 102 fois Dernière modification le vendredi, 03 juillet 2020 18:58

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.