Date du jour :

Aujourd'hui = 2938 / Hier = 6592 / Cette semaine = 43751 / Ce mois = 55697 / Total = 1192328

jeudi, 02 juillet 2020 16:21

Chantal Aziankpor, Experte en désinfection à Paris « Je souhaite partager LE PROTOCOLE DE DESINFECTION COVID-19 selon les normes de la société française de santé avec les professionnels de la propriété du Togo »

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Chantal Aziankpor Chantal Aziankpor

L’Afrique comme la plupart des continents n’a pas été épargnée des effets collatéraux de la pandémie du coronavirus (Covid-19).

Les PME/PMI sont les plus touchées avec le ralentissement des activités, cessation voire reconversion. Les PME en Afrique pourraient avoir perdu entre 20 et 40 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2020 selon les économistes. Si dans l’ensemble, tout semble faire croire que le continent a pu éviter le pire en nombre de décès et de contamination, beaucoup d’attention averti déjà Mme Chantal Aziankpor, DG de la Société KL'IN NETTOYAGE à Paris (France) et PRO CLEAN Lomé (Togo), évoluant dans le domaine du nettoyage courant des bâtiments. « J'invite la population au respect strict des mesures barrières seule issue dont nous disposons aujourd'hui pour lutter contre cette pandémie et aussi à ne pas perdre l'espoir d'un lendemain meilleur … A cet effet la désinfection de la façon la plus professionnelle possible des lieux publics (les hôpitaux, les  administrations, les écoles, les marchés......) doit être de règles ». Mme Chantal Aziankpor, se dit disponible, à partager ses expériences sur « LE PROTOCOLE DE DESINFECTION COVID-19 » selon les normes  de la société française de santé avec les professionnels de la propriété du Togo. 

En tant que togolaise femme d'affaires, comment avez-vous vécu la période de côvid-19 en France??

Déroutée dans un premier temps, j’ai dû faire face à la réalité du moment à travers la recherche des solutions pour répondre aux nouveaux besoins. L’économie est certes bouleversée mais je pratique la pensée du verre à moitié pleine. Une période pour creuser d’autres pistes, alors j’observe et suis très attentive à la tendance actuelle.

Pensez-vous que la pandémie aura un impact sur les femmes en général dans le monde et plus précisément en Afrique ?

Personne n'est épargnée par cette pandémie. Les femmes n'en font donc pas exception. La bipolarité de leur rôle en général (gestion du foyer et gestion commerciale), ainsi que leur présence sans cesse croissante dans l’économie depuis quelques décennies dénotent à suffisance l'importance considérable qu'elles ont dans la vie de la nation. Cette pandémie qui vient ébranler l’économie mondiale a forcément éclaboussé la femme entrepreneure, puisqu’elle fait partie intégrante du système. En Afrique, elles sont particulièrement sur les structures informelles, qui dominent les activités économiques et qui contribuent énormément au PIB. C’est donc la fébrilité et la fragilité de ce secteur qui impacteront négativement la femme africaine qui exerce dans le domaine des affaires. A l’heure où les états injectent des fonds de soutien dans leurs sociétés, il serait souhaitable de penser aux soutiens financiers à apporter aux femmes Africaines de ce secteur informel.
Pensez et aidez ces femmes qui sont sur ces secteurs oubliés.

Etant professionnelle en désinfection, comment pensez-vous aidez le Togo, pendant cette période de confinement?

Je fais de l’hygiène mon cœur de bataille. La Covid-19 fait beaucoup de victime. Il est une urgence de portée internationale. Il faut des moyens spécifiques, des compétences professionnelles pour limiter cette propagation voire éradiquer cette pandémie. Je viens donc de me former sur : LE PROTOCLE DE DESINFECTION COVID-19 selon les normes  de la société  française de santé (SFS), une formation dédié aux entreprises de Propriété. La désinfection dans le cadre de Covid-19 doit être confie aux professionnels avec l’assurance du respect des protocoles. Considérant, que la prestation de nettoyage et de désinfection sont indispensables, elles garantissent un niveau d’hygiène plus que jamais nécessaire pour maintenir les espaces salubres, ce qui s’inscrit dans une lutte active, pour freiner, voire éradiquer le coronavirus ; Je souhaite donc partager cette connaissance avec les professionnelles de la propriété et aussi avec les acteurs intervenant dans le domaine de l’hygiène.

Depuis la France quels sont conseils pour le gouvernement et pour les populations ?

Je félicite tout d'abord le gouvernement togolais pour la promptitude avec laquelle il a pris des dispositions pour limiter la propagation de la COVID-19 dans notre pays. Je l'exhorte à faire davantage surtout que notre pays se situe entre deux autres ou la propagation se fait d'une façon exponentielle. A cet effet la désinfection de la façon la plus professionnelle possible des lieux publics (les hôpitaux, les  administrations, les écoles, les marchés......) doit être de règles. J'invite la population au respect strict des mesures barrières seule issue dont nous disposons aujourd'hui pour lutter contre cette pandémie et aussi à ne pas perdre l'espoir d'un lendemain meilleur. Pour l'heure les populations doivent donc apprendre à vivre avec cette maladie dans la mesure où nous sommes appelés à vivre et à continuer nos activités.

Propos recueillis par GADAH Joseph

Lu 312 fois Dernière modification le jeudi, 02 juillet 2020 18:26

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.