Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 3344 / Hier = 6324 / Cette semaine = 22251 / Ce mois = 3344 / Total = 1704599

vendredi, 26 juin 2020 16:51

Culture : Les acteurs culturels togolais ont fait leur mea-culpa au gouvernement

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Séance d'échange entre le ministre et les acteurs culturels Séance d'échange entre le ministre et les acteurs culturels

Compte tenu des mesures liées à la riposte de covid-19 au Togo, le gouvernement avait suspendu les spectacles, les évènements de grand public, bref les regroupements de plusieurs personnes…

 

Pour soutenir les acteurs culturels pendant cette période difficile, le 16 juin 2020, le gouvernement a offert une opportunité à ceux d’entre eux qui le désirent de souscrire aux produits FNFI pour leurs activités de reconversion et pourront également bénéficier d’une formation en montage et management de projet avant la soumission de leurs projets aux institutions financières agréées.

Malheureusement, cette proposition est mal comprise et a laissé place à des polémiques sans fondement sur les réseaux sociaux exagérément amplifiées par certains artistes.

L’affaire a suscité des remous allant jusqu’à une suspension du projet occasionnant la rédaction d’articles de presses malveillants à l’endroit du Ministre de la culture publiés sur les réseaux sociaux.

Pour mettre au clair cette incompréhension, et présenter les excuses, le Ministre de la culture, du tourisme et des loisirs, Kossivi EGBETONYO, a reçu en audience le 25 juin 2020, les responsables des différentes corporations d’artistes du Togo à savoir : CATU (Collectif des artistes unis), FAACI-Togo (Famille des artistes auteurs, compositeurs du Togo), UBATO (Union des ballets du Togo), AMIAP-Togo (Association des musiciens, instrumentistes et arrangeurs professionnels du Togo), UNTS-Togo (Union nationale des techniciens de spectacles, RIA-AV (Réseau international des arts vivants). 

 « Les gens ont abusé de notre nom et ont écrit cet article de presse. Si vous vous fâchez et vous nous lâchez, qu’allons-nous devenir ? », a déclaré Rosemonde ASSOGBA, porte-parole des artistes lors de cette assise. 

L’occasion a été saisie par le ministre Kossivi EGBETONYO de réitérer aux artistes son souhait de les voir, tout en appartenant à leurs organisations respectives, converger leurs points de vue afin, non seulement d’être davantage unis pour une meilleure gestion de leurs professions mais aussi de permettre au ministère d’avoir un interlocuteur unique et fiable.

« Vous avez intérêt à nous laisser vous aider, d’abord pour votre mieux être mais aussi pour le rayonnement du Togo. Sans les hommes à administrer, il n’y a pas de ministre », a précisé Kossivi EGBETONYO. 

A ce sujet, les responsables des organisations d’artistes ont rassuré le Ministre que les démarches sont en cours en vue de la création des fédérations de sous-secteurs d’activités pour aboutir plus tard à une confédération des artistes du Togo. 

En tout cas, le gouvernement désirant le bien être des artistes togolais, ne cessera d’accompagner ceux désireux de faire œuvre utile.

C’est pourquoi, les autorités togolaises continuent d’explorer toutes les pistes pour un meilleur accompagnement du secteur de la culture, l’un des plus durement éprouvés par la survenue de la pandémie.

Avec cette crise de Covid-19 qui a bouleversé l’économie nationale, d’ores et déjà il est évident d’envisager des mesures tendant à la sauvegarde des emplois et surtout à la préparation de la relance du secteur après la pandémie.

Lu 443 fois Dernière modification le vendredi, 26 juin 2020 17:41

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.