Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 1359 / Hier = 6483 / Cette semaine = 13942 / Ce mois = 177262 / Total = 1512569

vendredi, 26 juin 2020 13:45

Marchés disponibles pour ces filières, riz, soja, anacarde, sésame, coton

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L'agriculture reste un secteur stratégique qui contribue à assurer la stabilité sociale, améliorer la sécurité alimentaire et augmenter la croissance économique nationale. 

 

Aujourd’hui le gouvernement se propose d’accompagner les acteurs du secteur agricole dans la production de certaines filières dont les marchés sont disponibles : (riz, soja, sésame, anacarde, coton). 

De préfecture en préfecture le message est clair, la délégation du ministère de l'agriculture, de la production animale et halieutique partage la vision du gouvernement celle de faire de l'agriculture le levier de développement durable pour garantir d’avantage la sécurité alimentaire, créer des emplois et améliorer les conditions de vie des producteurs.  

Pour y arriver, le  gouvernement accompagne les producteurs et les coopératives agricoles pour  cette campagne agricoles 2020-2021 : intrants agricoles de qualité, notamment des engrais et des semences sélectionnées en quantité , des  investissements dans la recherche agricole et dans la promotion de l’innovation technologique, le  déploiement des  tracteurs  dans les différentes localités, l’octroi des crédits agricoles,  aménagements des sites agricoles, l’accompagnement des producteurs par les techniciens de l’ICAT,  ITRA, MIFA pour mieux respecter  les itinéraires techniques, le projet de la carte de fertilité des sols.

 L’agriculture togolaise a de beaux jours devant elle.

Le riz est une culture stratégique. Un des défis majeurs du Togo est de réduire le volume des importations de riz. Pour augmenter la production de cette denrée et satisfaire les besoins nationaux, le gouvernement continue l'aménagement  des bas-fonds dans tout le pays.

Les descentes sur le terrain permettent au gouvernement de s’assurer du bon fonctionnement de ces sites. Par exemple, dans la Préfecture de Dankpen, canton de Kouka, village  Tchirkpambou,  le projet PADAT a aménagé plus de 14,3 ha  pour  les groupements et la  principale spéculation cultivée: le riz. 

 Le rendement avoisine 3 tonnes à l’hectare, les produits sont commercialisés sur le marché local. D’autres bas-fonds aménagés par les projets dudit département s’activent aussi et reçoivent l’accompagnement du gouvernement pour augmenter les rendements du riz.

Lu 269 fois Dernière modification le vendredi, 26 juin 2020 13:53

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.