Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 2642 / Hier = 6015 / Cette semaine = 28312 / Ce mois = 105167 / Total = 1440474

jeudi, 11 juin 2020 09:06

Covid-19 : Levée des restrictions, le programme de solidarité nationale « novissi » sera suspendu

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Depuis le 09 juin dernier, les togolais peuvent reprendre en toute tranquillité leur mobilité sur l’étendue du territoire à condition que le port de masque devienne un réflexe.

 

 Après deux mois de restrictions de déplacement inter-ville, d’une  région  à  l’autre  et  d’une préfecture par le gouvernement afin d’éviter la propagation du coronavirus, la circulation est désormais libre, sans limitation à toute heure de la journée sur l’ensemble du territoire togolais.

Egalement, les aménagements des horaires de travail qui avaient été faits afin de permettre aux salariés de respecter les heures du couvre-feu, n’ont plus  lieu  d’être.  Le  retour  aux  horaires  normaux  est  donc  la  norme  à compter du 09 juin 2020.

En conséquence et tenant compte de la reprise normale des activités, le programme de solidarité nationale « Novissi » sera suspendu à compter de la levée des restrictions. 

Ce Programme de Revenu Universel a permis de soutenir financièrement chaque mois les personnes et familles les plus vulnérables au Togo visant à limiter le risque de propagation du Covid-19.

Au 4 juin 2020, 1 378 381 personnes ont été enregistrées avec 566 567 bénéficiaires pour un montant total décaissé à hauteur de 11 314 281 875 FCFA. Dans la région de Tchaoudjo, 75 569 personnes sont enregistrées avec 51 471 bénéficiaires pour un montant décaissé à hauteur de 593 202 750 FCFA.

Le programme de transferts monétaires concerne les travailleurs togolais du secteur informel, résidents sur le territoire national et ayant perdu leur revenu en raison de l’adoption des mesures de riposte contre le Coronavirus.

Cependant, il faut rappeler que certaines restrictions demeurent : L’état d’urgence continue à être en vigueur et le Gouvernement garde la possibilité de prendre des mesures s’il apparaît nécessaire de les prendre.

Aussi,  la vigilance  individuelle doit être de mise pour que chacun puisse contribuer à arrêter la propagation de la maladie et faire en sorte que la levée  des  mesures  n’ait  pas  pur  conséquence  une  propagation  non contrôlée.

Toujours, les rassemblements de plus de 15 personnes restent interdits. Des informations de sources concordantes indiquent que des analyses spécifiques  sont  en  cours  au  niveau  des  experts  scientifiques  pour apprécier la situation et proposer des mesures adéquates pour le cas des rassemblements.  Dans tous les cas, il est important de continuer, plus que jamais, à appliquer les mesures barrières incluant la distanciation sociale.

Autres points, à noter également, les  frontières  terrestres,  maritimes  et  ariennes  restent  fermées  jusqu’à nouvel  ordre avec pour objectif  ferme de  bien  se  préparer  à  l’ouverture  des frontières  notamment  en  continuant  à  renforcer  la  prise  en  charge  des voyageurs ; Les  écoles  restent  fermées  quand  bien  même  le  Gouvernement  en l’ensemble  de  la  communauté  éducative  se  prépare  activement  à  une réouverture dans les conditions requises pour éviter une propagation de la maladie et surtout ne pas exposer les apprenants et les enseignants à un quelconque risque. D’ailleurs, sur ce sujet sensible, il est important de noter que le Gouvernement travaille avec minutie pour que tout se passe bien. 

Le gouvernement a décidé de maintenir pour le moment, les  lieux  de  cultes  également  fermés  mais reste sensible  à  la  préoccupation  des  uns  et  des  autres relativement à ces lieux très importants dans la société. A ce niveau, aussi, des échanges continuent pour bien préparer leur réouverture.

Les discothèques restent fermées jusqu’à ce que les autorités jugent que le moment est venu de permettre à nouveau la réouverture.

En ce qui concerne les  transports,  les  règles  édictées  et  devant  permettre un respect de la distanciation sociale, restent en vigueur.

Au bilan du 10 juin, le Togo enregistre 522 cas de contamination désormais, dont 265 guérisons et 13 décès. 244 personnes sont actuellement prises en charge après 23 988 tests effectués.

Lu 435 fois Dernière modification le jeudi, 11 juin 2020 09:19

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.