Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 391 / Cette semaine = 1572 / Ce mois = 34253 / Total = 421202

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

lundi, 13 janvier 2020 14:31

Le "OUI" de Mensah Ehah et de Nathalie Agbadzre devant DIEU et devant les hommes

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après leur union légitime dans les conditions prévues par la loi à la Mairie Bê-Ouest dans la préfecture du Golfe, le jeune couple Mensah Ehah et Nathalie Agbadzre ont choisi la date le dimanche 12 janvier 2020 pour se donner l'un à l'autre devant DIEU et devant les hommes à l'Église des Assemblées de Dieu, temple d'Agokpanou de Lomé. 

 

Pour ce moment de mariage, le plus beau et le plus sûr état qui soit au monde, Agba Kodjovi, pasteur titulaire de l'Eglise des Assemblées de Dieu, temple d'Agokpanou a entretenu le peuple de Dieu ainsi que le jeune couple au sujet de la parole de DIEU tirée de l'Épitre des Ephésiens 5 verset 22-33 << Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur; car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. Or, de même que l'Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses. Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau, afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. C'est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même. Car jamais personne n'a haï sa propre chair; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l'Église, parce que nous sommes membres de son corps. C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l'Église. Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari >> et aussi, avec l'évangile selon Saint Matthieu 19 verset 1 à 6 <<  Et il arriva, quand Jésus eut achevé ces discours, qu’il partit de Galilée, et s’en alla dans le territoire de la Judée, par l’autre côté du Jourdain.  Et de grandes foules le suivirent, et il les guérit là. Alors des pharisiens s’approchèrent de lui pour le tenter et dirent : Est-il permis de répudier sa femme pour quelque sujet que ce soit ? Mais lui, répondant, leur dit : N’avez-vous pas lu que Celui qui les créa les fit dès le commencement homme et femme, et qu’il dit: À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair ? Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Ce donc que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare point >>.

Dans son commentaire, le pasteur a exhorté le jeune couple à mettre en pratique la parole de DIEU, un pilier indispensable pour la réussite d'un foyer.

Et pour terminer, en guise de conseil, ledit pasteur a demandé aux élus du jour de construire leur foyer sur les mêmes fondements spirituels et les mêmes visions; ne jamais se coucher en colère l'un contre l'autre; ne laisser des discussions se changer en des échanges de paroles dures; identifier les discussions et ne jamais se lancer des paroles dures; et enfin, se partager les sentiments et les intérêts mutuels >>.

Pour Mensah Ehah, l'époux, << Une seule est ma colombe parfaite, elle est l'unique de sa mère >>.

Nathalie Agbadzre, l'épouse pour sa part a déclaré, << J'ai trouvé celui que mon coeur aime, je l'ai saisi et je ne l'ai point lâché >>.

Lu 134 fois Dernière modification le lundi, 13 janvier 2020 15:52

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.