Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 403 / Cette semaine = 1584 / Ce mois = 34265 / Total = 421214

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

lundi, 13 janvier 2020 13:31

Message de vœux du Président national de l’UFC, Chef de File de l’Opposition (CFO) Dr Gilchrist Sylvanus OLYMPIO

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Message de vœux du Président national de l’UFC, Chef de File de l’Opposition (CFO), Dr Gilchrist Sylvanus OLYMPIO.

 

Chers militantes et militants de l’UFC, chers concitoyens,

 À l’orée de cette nouvelle année 2020, je voudrais tout d’abord vous formuler au nom de notre parti et en nom personnel, mes vœux les plus sincères et chaleureux pour un Togo démocratique et solidaire. À chacun de vous et à vos familles, je souhaite que 2020 soit une année d’espoir, de paix, de stabilité, de bonheur et de prospérité.

Cette nouvelle année marquera les 60 ans de notre accession à la souveraineté internationale et les 30 ans de notre apprentissage démocratique. Elle sera aussi l’occasion pour les togolais de choisir de nouveau celui qui sera pour cinq ans aux commandes de notre pays.

Que ces prochaines échéances électorales soient l’occasion d’un débat d’idées, de programmes pour le bien être des togolais et non une occasion d’attaques personnelles et d’incitations à la haine et à la violence.

 À cet égard, je lance un appel solennel à la classe politique de tout mettre en œuvre pour éviter à notre pays les douloureux évènements passés, surtout en cette période où la situation sécuritaire de notre sous-région est précaire.

L’Union des Forces de Changement (UFC), reste convaincue qu’aucune formation politique ne peut à elle seule gagner les élections et gérer convenablement le pays. Après ses multiples consultations avec les principaux partis de l’opposition depuis les législatives de décembres 2018 et compte tenu du contexte politique actuel du Togo, notre parti ne présente pas de candidat cette année pour la conquête de la magistrature suprême.

Toutefois, nous exhortons, le gouvernement et la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), à tout mettre en œuvre pour organiser des élections transparentes, démocratiques, crédibles et dont les résultats acceptés par tous.

L’UFC, se réserve le droit de donner des consignes de vote au moment opportun et demande à tous les citoyens en âge de voter de se rendre aux urnes pour le choix du Président de la République.

Une alternance politique pacifique verra le jour au Togo dans un futur proche et lorsqu’elle viendra, au-delà de son importance symbolique, elle ne marquera que la continuation d’un renouveau politique, économique, et social tel que l’ont rêvé et voulu les pères de l’indépendance.

Pour assurer l’avènement de cette réalité, nous devons continuer avec conviction le travail difficile, lent, et parfois incompris que nous avons commencé ensemble depuis la création de notre parti, l’Union des Forces de Changement (UFC).

Les élections législatives et communales ont donné l’occasion au Togo de se doter d’une nouvelle assemblée nationale et des conseils municipaux. En dépit des critiques, il faut noter que notre pays a renoué avec des élections sans violences.

Certes, notre objectif visant à obtenir une alternance politique pacifique n’est pas encore réalisé, mais nous ne perdons pas espoir.

Nous continuons de vivre nos convictions, malgré les difficultés et le prix électoral d’une démarche responsable et non populiste.

Le Togo est notre patrimoine commun. L’histoire nous observe, et elle jugera notre action aux résultats que nous aurons laissés à la nouvelle génération.

Mon souhait le plus cher comme toujours, est de voir notre pays faire un pas de géant vers la démocratie, le progrès, et les idéaux de liberté des pionniers de l’indépendance. Nous devons tous apporter notre contribution, avec courage et persistance.

Je saisis donc cette occasion pour inviter tous les démocrates togolais à s’unir pour travailler ensemble à l’émergence d’un cadre institutionnel solide pour enraciner la démocratie au Togo.

L’UFC, parti héritier de l’Ablodé, s’engage à nouveau par ma voix, à   reprendre son bâton de pèlerin pour continuer à essayer de rassembler les forces démocratiques du pays, afin d’améliorer la gouvernance et servir d’alternative crédible à même d’influencer le cours des évènements en cette période de notre histoire et contribuer à bâtir un cadre nouveau pour l’avenir.

Togolaises, togolais, mes chers compatriotes,

 Aujourd’hui il y a exactement cinquante-sept ans, que le père de l’indépendance de notre pays, nous a quittés tragiquement sous les balles de l’impérialiste. Ce jour dramatique nous ramène chaque année à la douloureuse question du pourquoi ? Et nous convie à l’espérance d’un jour nouveau qui mettra fin à la sombre nuit du 12 au 13 janvier 1963.

Le meilleur hommage à rendre au feu Président Sylvanus E. OLYMPIO et à ses compagnons de lutte, c’est de marcher dans la ligne de sa vision politique.

Mes chers compatriotes, restez résolus, gardez espoir, et allez de l’avant comme vous l’avez toujours fait. Votre courage reste la source d’inspiration de notre formation politique.

Que l’année 2020 soit une année de progrès, de sérénité, et de confiance renouvelée en un avenir brillant pour le Togo.

Que Dieu bénisse le Togo.

Ablodé ! Ablodé ! Ablodé Gbadja !

Lomé, le 13 janvier 2020

Dr Gilchrist S. OLYMPIO

Président National de l’UFC

Chef de file de l’opposition

Lu 841 fois Dernière modification le lundi, 13 janvier 2020 14:31

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.