Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 415 / Cette semaine = 1596 / Ce mois = 34277 / Total = 421226

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

samedi, 11 janvier 2020 23:05

Réligion: Mgr Nicodème Anani Barrigah-Benissan, 5è archevêque du siège à Lomé majestueusement installé

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

C’est en présence du chef de l’Etat Faure Gnassingbé que Mgr Nicodème Anani Barrigah-Benissan a été intronisé officiellement archevêque de Lomé ce 11 janvier à la cathédrale de Lomé devant des milliers de fidèles catholiques.

 

Mgr Nicodème Anani Barrigah-Benissan jusqu’à son intronisation 4è évêque d’Atakpamé, remplace Mgr Denis Amuzu-Dzakpah dont la renonciation au gouvernement pastoral de l’archidiocèse de Lomé a été acceptée par le Pape François le 23 novembre 2019 après 12 années passées à la tête de l’archidiocèse.

Le nouvel archevêque Mgr Nicodème Anani Barrigah-Benissan a été intronisé, par le Nonce apostolique Togo Bénin Brian Udaigwe.

« Je vous souhaite un Esprit de dialogue et de collaboration avec vos prêtres », a-t-il exhorté.

 « Ce service pour moi est un privilège. Je compte sur Dieu avec humilité (…). C’est dans la paix qu’on construira l’église et la nation. Je lance à tous les acteurs de la vie politique cette pressante invitation: faire preuve de justice, d’honnêteté, de transparence, de calme tout au long des opérations électorales », a déclaré l’archevêque avant d’appeler le prochain président de la République qui sera élu le 22 février prochain à être « un serviteur du peuple ».

Le nouvel archevêque a choisi comme Devise « La béatitude de la paix » et l’Armoirie « le bon berger ».

Qui est Mgr Nicodème Barrigah-Benissan

Mgr Anani Nicodème Barrigah-Bénissan, 56 ans, est né le 19 mai 1963 à Ouagadougou (Burkina Faso).

La famille Mgr Barrigah-Bénissan est rentrée au Togo en 1966. Mgr Barrigah-Bénissan a fait ses études au Petit séminaire Saint Pie X d’Agoènyivé (de 1974 à 1981).

De 1981 à 1987, il a fait les études de philosophie et de théologie au Grand séminaire Saint Gall de Ouidah au Bénin.

Il a été ordonné prêtre le 8 août 1987, dans la Cathédrale Sainte Trinité d’Atakpamé.

De 1987 à 1988, il a été vicaire paroissial à la Cathédrale de Lomé.

Il a poursuivi ses études d’abord en théologie dogmatique à l’Institut catholique d’Abidjan (1988-1990), ensuite en exégèse à l’Institut biblique pontifical à Rome (1990-1993), en droit canonique à l’Université Urbanienne à Rome et il a étudié à « l’école de nonces », l’Académie pontificale (1993-1997).

Il a travaillé comme secrétaire de la nonciature au Rwanda (de 1997 à 2000) et au Salvador (de 2000 à 2003).

De 2003 à 2007, il a été secrétaire puis conseiller de la nonciature en Côte d’Ivoire et ensuite, conseiller de la nonciature en Israël (2007-2008).

Le 9 mars 2008, il a été ordonné évêque.

Il parle plusieurs langues, dont le français, l’anglais, l’italien. Il chante aussi et a à son actif plusieurs albums enregistrés.

Sa devise épiscopale reprend les paroles de Jésus dans l’Evangile de Jean (17, 20): « Que tous soient un »,  « Ut unum sint », également titre de l’encyclique de Jean-Paul II sur l’oecuménisme (1995).

Il fut le président de la commission Vérité, justice et réconciliation au Togo.

Lu 302 fois Dernière modification le samedi, 11 janvier 2020 23:52

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.