Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 429 / Cette semaine = 429 / Ce mois = 33110 / Total = 420059

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

jeudi, 09 janvier 2020 08:03

Elections présidentielles : Pourquoi le NET ne présentera pas de candidat ?

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lire le Communiqué de presse du NET

Orientations stratégiques électorales 

Le comité national du Nouvel Engagement Togolais, organe alternatif du congrès, conformément aux textes du parti, s’est réuni le 7 janvier 2020 au siège dudit parti pour analyser les orientations stratégiques du NET à la veille de l’élection présidentielle.

Le premier constat effectué par les délégués concerne les tournées réalisées par le bureau national, conduit par son président et candidat investi, dans les 50 sous-fédérations nationales depuis le congrès extraordinaire du 24 aout 2019. Ces tournées  accomplies sur toute l’étendue du pays ont permis de consolider les bureaux décentralisés et de renforcer la formation politique des militants.

Le second constat concerne la situation politique du pays, à un mois du début de la campagne électorale pour la présidentielle du 22 février 2020. Cette situation appelle à deux observations : 

Sur la préparation des acteurs politiques, surtout ceux issus des rangs de l’opposition, les délégués ont déploré la léthargie qui a caractérisé la plus-part des candidats déclarés depuis leur investiture il y a plusieurs mois. En dehors du NET, et un candidat indépendant qui ont régulièrement sillonné le pays pour mobiliser les électeurs, les autres candidats se sont limités à des déclarations d’intention, confortablement installés dans la capitale togolaise. Or, comme le NET le prédit depuis l’investiture de son candidat, l’alternance politique en 2020 ne sera possible que si les partis politiques investissent en amont tout le territoire, et vont à l’encontre des populations. L’apport en suffrage de chaque parti pourrait dans ce cas rendre possible la tenue d’un second tour, seul capable de nous offrir un changement de régime politique. Les candidatures actuelles de plusieurs leaders politiques, sans aucun travail sur le terrain pour améliorer les résultats décevants des municipales de juin 2019, donnent de nouveau l’impression que les calculs politiciens habituels, qui ont cours dans notre pays à la veille de chaque élection majeure, ont repris avec même plus d’intensité.

La mise en place d’une cour constitutionnelle incomplète le 30 décembre 2019 ainsi que la nécessité de parachever le second niveau de décentralisation, qui conduira à la mise en place d’un sénat, imposent l’organisation d’élections régionales programmées pour se tenir au cours du premier semestre de l’année 2020, ceci quel que soit le candidat élu : il s’agit d’engagements pris avec nos partenaires internationaux. Il a donc été demandé aux membres du comité national de prendre en compte cette nouvelle donne, pour savoir si le NET devrait participer à deux élections nationales dans le second semestre de 2020, ou, s’il fallait plutôt établir des priorités, quelle serait la meilleure option.

Après de longues délibérations, le comité national  a pris les décisions suivantes.

1: En prenant en compte le contexte politique, les ressources du NET et les objectifs politiques du parti, le comité national considère qu’en l’état, il est profitable au parti de se consacrer aux élections régionales, qui ont le bénéfice de renforcer les bases du NET en termes de conseillers régionaux, de membre des bureaux exécutifs de ces conseils et aussi en sénateurs. Tenter l’aventure présidentielle, dans les conditions actuelles, est très aléatoire du fait de l’impréparation des autres partis de l’opposition et de la modicité de prétentions du NET lors de cette élection. Pour rappel, le NET visait un score de 10 à 15% lors de l’élection présidentielle. Score louable certes, mais insuffisant pour réaliser l’alternance sans un apport conséquent des autres formations politiques de l’opposition.

2: Le comité national a présenté ses félicitations au candidat investi, le président national Gerry Komandega TAAMA pour le remarquable travail de redynamisation du parti effectué pendant six mois, de même que pour toute la mobilisation des ressources de campagne qui devraient désormais être orientées vers les élections régionales. Le comité national a également salué le haut degré de militantisme du président, qui l’a conduit à accepter sans réchigner les nouvelles orientations du parti, en dépit de tous les engagements pris par lui et son équipe de campagne. 

3: Le comité encourage le bureau national à informer tous les militants du NET des nouvelles dispositions à travers des tournées nationales, tout en engageant les délégués présents à faire de même dans leurs fédérations respectives. 

Le NET, parti centriste, a toujours fait du patriotisme le pilier central de son engagement politique. Il souhaite par conséquent que la campagne électorale et les éventuels multiples scrutins se déroulent avec un esprit patriotique, dans le respect des lois de notre République. Que la paix et la concorde nationale règnent sur l’ensemble du territoire national.

Politique Autrement 

 

Le secrétaire général

Vincent Kodzo AMEGANVI

Lu 325 fois Dernière modification le jeudi, 09 janvier 2020 08:11

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.