Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 1892 / Hier = 5726 / Cette semaine = 13162 / Ce mois = 152973 / Total = 1854228

vendredi, 05 juin 2020 17:55

Parlement : Yawa Djigbodi Tségan « Les technologies nucléaires ont une contribution majeure à apporter au développement durable, la nutrition, l’agriculture… »

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
présidente du Parlement, Yawa Djigbodi Tségan présidente du Parlement, Yawa Djigbodi Tségan

Le parlement togolais a adopté à l’unanimité le 04 juin, le projet de loi sur l’utilisation sûre, sécurisée et pacifique du nucléaire.

 

Le texte, composé de 99 articles, fixe les règles d’utilisation de l’énergie nucléaire en République Togolaise, tout en tenant compte des standards internationaux en matière de législation et de réglementation dans un but pacifique.

De façon concrète, le Togo dispose désormais d’une base légale lui permettant de prendre des mesures de prévention, de détection et d’intervention en cas d’actes mettant en jeu des matières nucléaires, d’autres substances radioactives ou des installations associées susceptibles de causer des dommages aux personnes, aux biens ou à l’environnement ou de mettre en danger d’une quelconque façon la sécurité nationale.

Les travaux, qui ont duré un peu plus de cinq heures d’horloge, ont enregistré la présence de plusieurs membres du gouvernement, notamment les ministres de la santé, de l’environnement, et des Droits de l’Homme, venus donner des éclairages et des précisions sur les différents axes du texte.

La nouvelle loi qui consacre par la même occasion l’entrée du Togo dans le cercle des Etats-Parties au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, est en effet l’aboutissement d’une collaboration de près de deux ans entre plusieurs départements ministériels et d’une coordination avec l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA). « La Représentation Nationale est convaincue que les technologies nucléaires ont une contribution majeure à apporter à la satisfaction de certains besoins essentiels comme le développement durable, la nutrition, l’agriculture ou le traitement de maladies », a déclaré la présidente du Parlement, Yawa Djigbodi Tségan.

Et de conclure : « La sûreté nucléaire est une priorité collective et le Togo a toujours œuvré en faveur d’un plus haut niveau de sécurité à l’intérieur de ses frontières comme partout dans le monde. La présente adoption constitue pour nous une avancée majeure. L’assemblée nationale se réjouit de pouvoir accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre des conditions garantissant l'accès de tous les togolais, de toutes catégories sociales, de nos villes comme de nos campagnes à une qualité de vie meilleure ».

Les applications des rayonnements ionisants  procurent au pays d'importants avantages dans de nombreux domaines. Il s'agit de la santé, notamment le dépistage, le traitement des cancers, la sécurité sanitaire des aliments. Egalement l'agriculture, l'élevage, l'industrie, le domaine militaire et la recherche scientifique. Désormais, cette loi permettra au Togo de renforcer le secteur de la santé, entre autres par le nouvellement et l'augmentation des équipements en imagerie.

En matière de sécurité et au regard des enjeux actuels de terrorisme et des trafics illicites de tout genre, cette loi offre des opportunités de s'aider de technologies utilisant les rayonnements ionisants pour faciliter et assurer  plus efficacement le contrôle des biens et équipements, qui traversent chaque jour nos frontières établis, en matière de transport routier, maritime et aérien.

L’Assemblée nationale togolaise est à sa 6e séance plénière au titre de la 1ère session ordinaire de l’année 2020.

Lu 407 fois Dernière modification le vendredi, 05 juin 2020 18:15

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.