Date du jour :

Aujourd'hui = 137 / Hier = 7023 / Cette semaine = 20064 / Ce mois = 32010 / Total = 1168641

lundi, 25 mai 2020 10:50

Maurice : la Banque africaine de développement accorde un prêt de plus de 180 millions d’euros en riposte à l’épidémie de COVID-19

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Conseil administration de la Banque africaine de développement a approuvé, le 22 mai à Abidjan, l’octroi d’un prêt de 188 millions d’euros à la République de Maurice, au titre de la Facilité de réponse rapide au COVID-19 (CRF), pour financer le Programme d’appui budgétaire de riposte à la pandémie.

 

Le programme, mis en place par les autorités mauriciennes, a pour objectif principal de soutenir les mesures nationales de riposte à l’épidémie de COVID-19 et d’atténuer les effets néfastes de cette maladie sur la santé publique, la société et l’économie. Il est destiné à consolider les systèmes de santé, à protéger les moyens de subsistance, la sécurité des revenus et l’accès aux biens et services essentiels ainsi qu’édifier un secteur privé résilient afin de préparer la reprise de l’économie.

Le gouvernement mauricien vise trois types de résultats : bâtir une meilleure préparation et riposte aux crises ; parvenir à un appui aux groupes vulnérables et au secteur informel rendu possible par le financement des régimes de protection sociale ; réduire au minimum les pertes d’emplois par le renforcement de la capacité de résilience des microentreprises et des PME.

Les habitants de Maurice, notamment les personnes appartenant au quintile le plus bas de la population, feront partie des grands bénéficiaires de ce programme, au même titre que les travailleurs du secteur informel, les employés confrontés à un licenciement immédiat et à un risque de pauvreté transitoire ainsi qu’un certain nombre de personnes vulnérables.

Le 18 mars dernier, Maurice a notifié ses trois premiers cas de COVID-19, tous en provenance de l’étranger. Selon le gouvernement, le 6 avril, 133 cas étaient transmis localement (54,5% des cas recensés) et 332 vers la fin du mois d’avril. Toutefois, ce nombre n’a pas évolué depuis plus de trois semaines. Au total, dix décès sont à déplorer.

 

 

 

Lu 295 fois Dernière modification le lundi, 25 mai 2020 10:58

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.