Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 4719 / Hier = 6090 / Cette semaine = 10809 / Ce mois = 4719 / Total = 2058090

lundi, 18 mai 2020 19:59

Coronavirus : Les 05 pays africains qui feront de la résistance et connaîtront la croissance après la Covi-19

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit que l'économie mondiale va se contracter de 3 % cette année, ce qui est un renversement complet de sa précédente estimation de 3 % de croissance mondiale.

 

Quant à la Banque mondiale (BM), elle a indiqué en avril 2020, que  l’Afrique subsaharienne connaîtra  en 2020 sa première récession depuis 25 ans en raison de l’impact de l’épidémie de coronavirus. Dans son rapport Africa’s Pulse, l’institution de Bretton Woods a  souligné que la croissance économique en Afrique subsaharienne chute de 2,4 % en 2019 pour devenir négative et compris entre -2,1 % et -5,1 % en 2020.

Si la pandémie du Covid-19 se termine en 2020 et que l’année suivante serait celle de l’après- Covid-19, certains pays de l’Afrique subsaharienne feront de la résistance et connaîtront la croissance. Il s’agit respectivement de la Côte d’Ivoire, du Niger, de la république des Seychelles, de la Guinée Conakry et du Botswana.

Selon le dernier rapport du FMI, la Côte d’Ivoire sera le premier pays africain à sortir du lot avec un taux de croissance de 8,7% en 2021. Le leader de l’UEMOA sera suivi du Niger (8,1%), ensuite des Seychelles, 8,0 %. La Guinée pointe à la quatrième place avec 7,6% et enfin le Botswana ferme la marche du podium (6,8 %). L’institution de Bretton Woods a expliqué que cette situation est due au fait à que la croissance de ces pays serait moins touchée par la récession car leurs PIB sont essentiellement tirés par le secteur primaire (agriculture).

Cependant, note le FMI, même si ces 5 pays vont connaître la croissance, les effets de la récession se feront sentir dans d’autres secteurs tels que le tourisme, le commerce, le transport … Par ailleurs, le coronavirus aura des effets négatifs sur l’évolution de la dette publique dans ces pays. Ainsi, la dette publique de la Côte d’Ivoire va se situer à 31,5 milliards de dollars en 2020 et 30,8 milliards de dollars en 2021. Pour le Niger, elle se chiffrera entre 29,3 milliards de dollars et 28,6 milliards de dollars sur la période (20/21). Concernant la république des Seychelles, sa dette publique sera de 32,3 milliards de dollars en 2020 et de 27,0 milliards en 2021. La Guinée aura une dette publique de 29,0 milliards de dollars en 2020 et 32,7 milliards de dollars en 2021. Et enfin pour le Botswana, sa dette publique sera de 8,8 milliards de dollars et 8,4 milliards de dollars entre 2020 et 2021.

Dans son rapport sur l’économie africaine, publié en avril dernier, le FMI a également souligné que que 4 pays africains pourraient connaitre la croissance en 2020 malgré le contexte de ralentissement économique due aux effets négatifs du coronavirus (Covid-19). Il s’agit de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, de l’Ethiopie et de l’Ouganda.

Lu 294 fois Dernière modification le lundi, 18 mai 2020 20:04

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.