Date du jour :

Aujourd'hui = 1406 / Hier = 5545 / Cette semaine = 23898 / Ce mois = 23898 / Total = 612773

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
vendredi, 15 mai 2020 18:38

Industrie agroalimentaire : Les agropoles pour réduire au Togo la pauvreté en milieu rural de plus de 15% dans les cinq (05) prochaines années

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le site de Tapoune dans la préfecture de Dankpen aménagé Le site de Tapoune dans la préfecture de Dankpen aménagé

La politique de mise en place des agropoles est l’une des actions entreprises dans l’axe 2 du Plan national de développement (PND) qui vise le développement des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d'industries extractives.

 

Elle contribue à créer de la richesse; à réduire le déficit de la balance commerciale agricole; à rabaisser le niveau de la pauvreté, surtout en milieu rural avec une diminution de plus de 15% dans les cinq (05) prochaines années (de 68,7% à 53,7%) ; à créer des emplois que les autorités évaluent au-delà de 24.837 dont près de 40% pour les femmes.

Le Togo entend construire dix (10) agropoles sur dix (10) zones du territoire. Celles-ci verront naître des infrastructures logistiques qui faciliteront la mise en place de parcs agro-industriels (eau, électrification, télécommunication etc.) grâce à un investissement de l’Etat sur les infrastructures sur fond agro-public.

L’agriculture occupe une superficie cultivable évaluée à 3,6 millions d’hectares, soit 60% de la superficie globale du pays, dont 41% sont emblavés (1,4 millions d’hectares). Le Togo possède des terres assez riches (dont la plupart servent à la culture du maïs). Les terres de la région des Plateaux sont réputées pour leur fertilité, alors qu’en contraste, la géomorphologie rocailleuse de la région de la Kara la rend plus difficile à exploiter.

De plus, on note des rendements agricoles assez inégaux d’une région à l’autre : les plus bas étant comptabilisés dans la région des Savanes, une zone notamment exposée à la réduction du couvert forestier et à la pression foncière.

Cependant, faut-il le noter, l’agriculture est toujours exposée à des variations significatives d’une année à l’autre, et marquée globalement par un faible niveau de crédit 2% des crédits bancaires en 2019.

A cela, s’ajoute, le faible niveau technique (25% des exploitations bénéficient d’un appui technique des structures d’encadrement, l’utilisation d’engrais concerne 16% de ces cultures, et 89% des superficies cultivées sont emblavées avec du matériel aratoire (houe, coupe-coupe).

 Ces dernières années, les autorités pensent à l’amélioration de l’agriculture togolaise partant d’une agriculture familiale à celle modernisée à fort rendement.

« En somme, la politique de mise en place des agropoles va contribuer dans un premier temps à réduire la pauvreté, principalement en milieu rural avec une diminution de plus de 15% dans les cinq (05) prochaines années (de 68.7% à 53.7%), à la création d’emplois que les statisticiens évaluent à plus de 24.837 dont près de 40% pour les femmes. Ensuite, elle créera de la richesse en milieu rural et réduira le déficit de la balance commerciale agricole », assure le ministère de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique.

Le rapport du Recensement national de l’agriculture insistait déjà sur la nécessité pour le gouvernement de « poursuivre ses efforts de développement du secteur, diversifier les cultures et améliorer la productivité agricole afin de satisfaire les besoins des unités agroindustrielles et d’assurer à toutes les couches de la population la sécurité alimentaire ».

Grâce à la création des agropoles, c’est des milliers d’emplois qui seront créés. C’est aussi et surtout la diversification et l’augmentation des différentes cultures. Dans la région de Kara par exemple, il est attendu une production de 3,8 tonnes par hectare de riz au lieu de 1,6 t. La même augmentation de production est espérée du riz, du soja, du manioc, du maïs et de la tomate.

Lu 157 fois Dernière modification le vendredi, 15 mai 2020 19:52

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.