Date du jour :

Aujourd'hui = 348 / Hier = 7023 / Cette semaine = 20275 / Ce mois = 32221 / Total = 1168852

vendredi, 15 mai 2020 16:43

FSB/Transferts monétaires : 178.155.000 francs CFA distribués à 7993 ménages dans la région Centrale

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Repris le 06 mai 2020 sur toute l’étendue du territoire national au profit de 140.000 ménages, le payement des transferts monétaires touche 7.993 ménages dans la région Centrale.

 

Dans le respect scrupuleux des mesures de riposte contre le COVID-19, les bénéficiaires désignés arrivent sur les sites de paiement par groupe de 15 personnes au maximum, suivant des horaires définis d’un commun accord avec l’agent-payeur Moov, l’Anadeb et les communautés.


Déterminés à barrer la route à la propagation du nouveau coronavirus, les bénéficiaires ont tous adhéré au nouveau rituel qui va du port systématique de masque au lavage des mains à l’entrée des sites. Chacun se tient désormais à bonne distance de l’autre, et saluer les connaissances, c’est un fait qui se déroule maintenant sans contact physique dans les 11 villages où les paiements s’effectuent depuis le lundi 11 mai 2020.


Dans la région Centrale comme dans les autres régions bénéficiaires des transferts monétaires au Togo, chaque paiement est précédé d’une sensibilisation sur les mesures barrières contre le COVID-19. Ces sensibilisations sont assurées par les autorités traditionnelles des villages concernés, ainsi que par des membres des CVD.


Pour cette reprise, les bénéficiaires des villages programmés, à savoir, Somieda et Abidjande dans la préfecture de Sotouboua, et Alheride, Kikimini, Azanade, Kolina, Koumonïade, Ahou matchatom, Faring, Labide, et Tchalo dans la préfecture de Tchaoudjo, perçoivent leur cinquième paiement du transfert trimestriel de 15.000 francs CFA par ménage.


Initié dans le cadre du projet de Filets sociaux et services de base (FSB), les transferts monétaires ont été officiellement lancés le 23 avril 2019 à Timbou dans la préfecture de Cinkassé par le Chef de l’Etat, Faure E. Gnassingbé. Ils visent à accroître le revenu et la consommation des ménages des zones ciblés, et de ce fait leur capacité à faire face aux chocs.


Au titre de l’année 2020, les transferts monétaires ciblent 61.000 ménages pauvres, et 120.000 ménages à l’horizon 2021. En raison de la pandémie du Covid-19, le gouvernement, à travers un financement mobilisé conjointement avec la Banque mondiale, a décidé d’élargir l’opération de paiement des transferts monétaires à 140.000 ménages des zones ciblées pour une durée de six (06) mois, et ce, dans le respect des mesures barrières.

anadeb

Lu 227 fois Dernière modification le vendredi, 15 mai 2020 16:46

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.