Imprimer cette page
jeudi, 14 mai 2020 17:46

Industrie agroalimentaire : Le projet pilote d’Agropole de Kara, de la Valeur ajoutée

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’agropole de Kara est un espace de 35 000 hectares qui couvre 04 préfectures et réunira sur place la production agricole, la transformation, la mise en paquet et la capacité d’aller à l’exportation.

 

D’un coût global d’environ 65 milliards FCFA (dont près de 77% sur fonds de l’Etat), le projet devrait bénéficier à plus de 300 mille personnes, notamment des petits producteurs, qui pourront ainsi étendre leur zone d’exploitation. 

L’idée c’est de créer un écosystème entre les acteurs agricoles pour pouvoir faire passer l’agriculture de subsistance au quotidien à une agriculture de transformation et d’exportation.

Ces dernières années grâce au soutien des autorités qui ont mis en place le Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage des risques (Mifa SA) ainsi que d’autres projets non moins importants, les régions des Savanes, Kara, Centrale et Plateaux, ont une population exclusivement agricole qui ont pris du poil de la bête. De fait, la mise en place des agropoles permettra aux régions de résister, entre autres, aux caprices de la nature, en particulier en période de sécheresse. Des infrastructures logistiques seront construites dans ces régions et faciliteront la mise en place de parcs agro-industriels (électrification, eaux, télécommunication). Ceci aidera les petits agriculteurs et les gros investisseurs du secteur agricole à poursuivre sans difficultés majeures leurs activités ou leurs investissements.

Le Togo entend construire dix (10) agropoles sur dix (10) zones du territoire. Celles-ci verront naître des infrastructures logistiques qui faciliteront la mise en place de parcs agro-industriels (eau, électrification, télécommunication etc.) grâce à un investissement de l’Etat sur les infrastructures sur fond agro-public.

L’agriculture occupe une superficie cultivable évaluée à 3,6 millions d’hectares, soit 60% de la superficie globale du pays, dont 41% sont emblavés (1,4 millions d’hectares). Le Togo possède des terres assez riches (dont la plupart servent à la culture du maïs). Les terres de la région des Plateaux sont réputées pour leur fertilité, alors qu’en contraste, la géomorphologie rocailleuse de la région de la Kara la rend plus difficile à exploiter.

Le gouvernement togolais a mobilisé 38 milliards de francs CFA pour la phase pilote de la mise en œuvre de l'agropole à Kara. Son objectif est de développer dix (10) agropoles à l’horizon 2030 et de lancer deux (02) autres projets au cours des trois (03) prochaines années.

Lu 209 fois Dernière modification le jeudi, 14 mai 2020 18:06
Super Utilisateur

Dernier de Super Utilisateur