Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 3297 / Hier = 6431 / Cette semaine = 27563 / Ce mois = 147147 / Total = 1482454

mercredi, 13 mai 2020 16:23

Agropole de Kara : Déjà 38 milliards FCFA mobilisés par le gouvernement togolais; la réalisation en cours et des actions menées sur le terrain

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Avec la mise en place prévue des industries agroalimentaires à travers les agropoles, le Togo veut tirer un grand profit  du secteur agricole qui emploie au moins 60% de la population.

 

L’autre projet agricole qui tient fermement aux autorités togolaises, c’est le projet pilote de l’agropole de Kara. C’est un espace de 35 000 hectares qui couvre 04 préfectures et réunira sur place la production agricole, la transformation, la mise en paquet et la capacité d’aller à l’exportation.

A cet effet, la localité de Natchibore (région de la Kara) vient d’être dotée d’une nouvelle retenue d’eau, dont les travaux ont été récemment achevés.

D’un coût global d’environ 65 milliards FCFA (dont près de 77% sur fonds de l’Etat), le projet devrait bénéficier à plus de 300 mille personnes, notamment des petits producteurs, qui pourront ainsi étendre leur zone d’exploitation. 

L’infrastructure fait partie des 10 prévues, pour les Centres de transformation agricole (CTA), dans le cadre du projet de la mise en œuvre des Agropoles au Togo. Il s'agit, plus globalement, de développer les chaînes de valeurs agricoles et booster la production dans ce secteur.

 « L’idée c’est de créer un écosystème entre les acteurs agricoles pour pouvoir faire passer notre agriculture de subsistance au quotidien à une agriculture de transformation et d’exportation. Ce qui est possible, dans la mesure où un certain nombre d’analyses ont été menées en amont avant le lancement avec la Banque Africaine de Développement (BAD) qui accompagne le Togo et est très impliquée dans le projet pour démontrer justement que les produits agricoles locaux à développer (le riz par ex ou d’autres produits agricoles) permettront soit de couvrir les demandes locales en termes de consommation soit de pouvoir faire un certain d’éléments d’exportation; par exemple la noix d’acajou qui est envisageable aussi », a expliqué Kanka-Malik NATCHABA, ministre délégué, Coordonnateur de la cellule d'exécution et de suivi des projets prioritaires à la présidence.

Il faut rappeler que les travaux dudit projet ont démarré et sont en cours. « Il est un projet vaste dont la mise en œuvre prend énormément du temps et demande beaucoup d’énergies mais la réalisation est en cours car localement on peut le constater avec des actions qui sont menées », informe le ministre Délégué.

Pour accroître les chances de tenir le pari, des fonds ont été mobilisés et sont destinés à soutenir le projet, lequel vise à soutenir les agriculteurs, à rehausser la compétitivité du secteur et à garantir la sécurité alimentaire sur l’étendue du territoire.

Le gouvernement togolais a mobilisé 38 milliards de francs CFA pour la phase pilote mise en œuvre à Kara. Son objectif est de développer dix (10) agropoles à l’horizon 2030 et de lancer deux (02) autres projets au cours des trois (03) prochaines années.

Lu 464 fois Dernière modification le mercredi, 13 mai 2020 16:37

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.