Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 1320 / Hier = 6100 / Cette semaine = 7420 / Ce mois = 170740 / Total = 1506047

mardi, 12 mai 2020 18:49

Covid-19 : Akibou Idrissou « Les 19 prisonniers contaminés sont parmi les nouveaux mis en quarantaine »

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Akibou Idrissou Akibou Idrissou

Une journée pas comme les autres à la prison civile de Lomé ce mardi. Tout part d’une humeur des détenus qui craignent une contamination au coronavirus (Covid-19) dont le premier cas est détecté au Togo le 06 mars 2020.

 

C’est pour éviter cette situation de contamination qu’au début de la maladie, les autorités togolaises ont procédé à la libération à environs 1048 détenus en fin de peine pour désengorger les établissements pénitientiaires. C’est peine perdue, désormais, ces prisonniers réclament le désengorgement de la prison en cette période de la propagation de la maladie à coronavirus.

En effet, à en croire Akibou Idrissou, le directeur de la prison civile de Lomé, il y a eu, la veille, une rencontre avec une délégation des détenus au cours de laquelle les deux parties ont discuté des mesures additionnelles nécessaires à prendre afin d’éviter la contamination ; « Nous nous sommes convenus sur des choses qui devraient être appliquées à partir de ce jour. Mais je me suis réveillé avec l’information des manifestations. La libération des détenus répond à un certain nombre de procédures. Nous avons néanmoins convenu de procéder à un dépistage de tout le monde. On ne peut pas libérer des prisonniers comme ça. Cela constituerait même un risque pour la société», souligne M. Idrissou.

Le directeur de la prison civile de Lomé a profité de l’occasion pour apporter une explication approfondie aux informations qui circulaient sur les réseaux sociaux depuis quelques jours que 19 détenus de la prison civile sont infectés par le covid-19.

« Les nouveaux prisonniers sont systématiquement mis en quarantaine et c’est parmi ceux-ci que nous avons trouvé 19 personnes contaminées au Covid-19. Les autres sont à l’abri, loin de ces gens», explique-t-il.

Face au mouvement d’humeur, les forces de l’ordre et de sécurité ont dû déployer des grenades lacrymogènes pour ramener le calme. « La manifestation a été vite maîtrisée », rassure Akibou Idrissou.

On déplore quelques dégâts matériels importants.

Le Togo compte désormais 181 cas confirmés dont 81 en traitement, 89 guéris et 11 décès.

Lu 333 fois Dernière modification le mardi, 12 mai 2020 18:59

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.