Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 88 / Cette semaine = 2503 / Ce mois = 35184 / Total = 422133

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

mercredi, 11 décembre 2019 18:36

Présidentielle de 2020: Mgr Philippe Kpodzro a besoin de 4 et 7 milliards de francs CFA pour mobiliser son candidat unique

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

« Je vous propose aujourd’hui et maintenant notre mobilisation à tous pour alimenter un fonds qui porte mon nom en vue de rassembler les ressources suffisantes pour prendre en charge un seul candidat de l’ensemble de l’opposition démocratique et des forces vives de la nation, financer sa campagne dans une dynamique unitaire soutenue sans réserve par tous, assurer la représentation et la prise en charge complète de ses délégués dans les 9 000 bureaux de vote sur l’ensemble du territoire, constituer des comités de veille citoyenne autour de tous les bureaux de vote en vue de décourager toute manœuvre frauduleuse et assurer la compilation des résultats, bureau de vote par bureau de vote, pour une victoire éclatante de notre candidat de manière libre, honnête et transparente », a indiqué Mgr Philippe Kpodzro devant les acteurs politiques et de la société civile lundi 09 décembre à Lomé.


Ce fonds dont la fourchette se situe entre 4 et 7 milliards de francs CFA permettra pour une fois de mettre en place la logistique adéquate pour gagner de façon incontestable la présidentielle de 2020.

L'Archevêque émérite de Lomé reste convaincu qu’à la faveur de ce fonds, le peuple togolais ne se laissera plus surprendre par des « résultats hideux » du régime RPT-UNIR. Par ailleurs, l’opposition disposera des moyens adéquats tant matériels roulant, technique qu’en ressources humaines et financières pour maîtriser le processus électoral avant, pendant et après le scrutin sur l’ensemble du territoire national.

« Loins de se limiter au processus électoral, le fonds vise à mettre en place au Togo les conditions idoines et durables d’une vraie démocratie en veillant à la mise en place des fondamentaux d’une vraie société démocratique. Il veillera à une éducation citoyenne des populations sur les questions de bonne gouvernance à la base, et au contrôle citoyen du rôle régalien de l’Etat. Il favorisera la mise en place de programmes de Communication pour le Changement de Comportement en matières de civisme et de respect du bien public pendant au moins 30 années suivant l’arrivée de l’alternance démocratique et à compter de 2020 », a souligné Mgr Kpodzro.

La mobilisation de fonds pour l’alternance pacifique en 2020 au Togo se fera à travers tous les différents mécanismes de transferts d’argent possible. Cinq comptes bancaires au nom de Mgr Kpodzro sont créés à cet effet, dont un au Togo, un au Bénin, un au Ghana et trois en outre-mer (1 en France, 1 aux Etats-Unis et 1 en chine).

Les fonds pourraient être envoyés sur les comptes ouverts dans les pays identifiés par virement bancaire, transfert d’argent via Western-Union, Moneygram, Ria, et sur le plan national par Tmoney, Flooz, Wari, etc.

Des activités spéciales de collecte de fonds seront également organisées à travers différents groupes de lobbying en vue de maximiser les ressources à collecter. Des kermesses, des ventes de charité, des soirées VIP, des spectacles, etc. pourraient être organisés à cet effet.

Les transferts d’argent par le mécanisme habituels seront encouragés jusqu’à 100 F CFA en vue de faciliter une grande adhésion des populations quels que soient leur pouvoir d’achat. Les contributions pourront se faire sur une base journalière, hebdomadaire ou mensuelle.

Les numéros sur lesquels les fonds peuvent être envoyés sont les suivants : Tmoney sur le numéro 91 29 55 64, Flooz sur le numéro 79 44 37 99, compte Ecobank N° 70 10 11 14 09 11 56 01.

« Plus qu’une mobilisation citoyenne, c’est un acte de foi auquel je vous invite », a déclaré l’homme de Dieu.

Pour finir, le prélat met au défi le pouvoir de Faure Gnassingbé d’organiser de façon libre et transparente le scrutin de la présidentielle de 2020, d’en confier l’arbitrage aux Nations unies et de l’emporter à la régulière pour démontrer au Togolais qu’il est « un vrai Faure, pardon, un vrai Fort ».

Lu 197 fois Dernière modification le mercredi, 11 décembre 2019 18:42

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.