Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 501 / Cette semaine = 1851 / Ce mois = 26415 / Total = 413364

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

lundi, 09 décembre 2019 17:42

Les Cantines scolaires pour stimuler la consommation locale des petits producteurs

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Togo est un pays essentiellement agricole. L'agriculture occupe la majorité de la population et produit 42 % de la richesse nationale. Le secteur est en voie de transformation avec l’axe 2 du plan national de développement qui vise la transformation agroalimentaire du Togo.

 

Pour lutter contre l’insécurité alimentaire, le pays doit produire assez pour nourrir sa population estimée à 8 millions mais également encourager la consommation locale puisqu’il il existe plus de 500 produits locaux de toutes variétés qui ne sont pas bien connus et intégrés dans les mets et menus des hôtels et restaurants.

Les repas scolaires sont un moyen de lutter contre la faim des milliers d’enfants au Togo, contribuant ainsi à leur éducation, leur nutrition, leur santé et leur productivité future

La cantine scolaire, un programme incitatif qui contribue largement à scolariser les enfants et à les maintenir à l’école, par une bonne nutrition pour que les élèves soient capables de se concentrer et d’apprendre devait naturellement encourager la consommation des produits locaux.

L’achat des produits utilisés pour les repas auprès de petits agriculteurs locaux, stimule l’agriculture locale et transforme l’aide alimentaire en un investissement durable pour l’ensemble de la communauté.

Au Togo, de 2008 à ce jour, plus de 82,5millions de repas chauds sont servis aux élèves des cours primaires. L’effectif des élèves bénéficiaires s’élève à près de 92 000 répartis dans 304 écoles ciblées sur toute l’étendue du territoire.

Ces élèves reçoivent un repas chaud quotidien constitué de riz, de légumineuses (haricots, poissons secs, lentilles et pois chiches), d’huile végétale et de sel iodé riche en micronutriments essentiels. Les céréales sont achetées localement auprès de petits exploitant agricoles organisés en coopératives.

Ces achats peuvent ainsi augmenter leurs revenus et réinvestir leurs ressources dans l’exploitation de leurs terres. Ils peuvent vendre leurs récoltes à un prix équitable, améliorant de ce fait leurs revenus et leurs moyens de subsistance.

Les cantines scolaires sont de nature plurisectorielle.

Lu 68 fois Dernière modification le lundi, 09 décembre 2019 17:58

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.