Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 1079 / Cette semaine = 4673 / Ce mois = 29237 / Total = 416186

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

dimanche, 08 décembre 2019 00:31

Les Cantines scolaires: L’endroit idéal de l'éducation alimentaire et nutritionnelle

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’école est l’endroit idéal pour améliorer la nutrition et le développement des enfants et des adolescents. Elle est un lieu d’apprentissage structuré, où interagissent ceux qui influencent les perceptions et les habitudes alimentaires des enfants, et où l’on peut faire des choix.

 

Dans ces conditions, l’éducation alimentaire et nutritionnelle en milieu scolaire crée des occasions et des expériences d’apprentissage susceptibles de façonner des habitudes alimentaires plus saines, surtout si l’environnement alimentaire est sain.

Lorsque le gouvernement togolais avec l’appui de la Banque mondiale a décidé d’opter pour les cantines scolaires, l’objectif vise à lutter contre la déperdition scolaire, à augmenter le taux de fréquentation et de réussite scolaire, à assurer gratuitement au moins un repas par jour aux enfants du préscolaire et du primaire surtout pour les plus démunis.

De 2008 à ce jour, plus de 82 ,5millions de repas chauds sont servis aux élèves des cours primaires. L’effectif des élèves bénéficiaires s’élève à près de 92 000 répartis dans 304 écoles ciblées sur toute l’étendue du territoire à raison de 161 établissements couverts par la Banque Mondiale et 143 par l’Etat togolais.

D’ailleurs, les expériences affichent de bons résultats. Depuis 2010, le taux d’abandon a régressé en passant de 1,5% dans les écoles sans cantines à 0,8% dans les écoles à cantines. L’effectif scolaire a progressé de 0,6% dans les écoles sans cantines contre 10,3% dans les écoles bénéficiaires.

Mais au-delà d’obtenir un taux de fréquentation considérable, force est de croire que les cantines scolaires jouent un rôle indéniable dans le renforcement et l’éducation alimentaire et nutritionnelle

A cet effet, la FAO exhorte les pays a donné une place centrale dans leurs programmes scolaires nationaux et leurs politiques relatives à l’alimentation et à la santé à l’école. Toutefois, il reste beaucoup à faire pour exploiter pleinement le potentiel de l’éducation alimentaire et nutritionnelle en milieu scolaire.

L’alimentation étant au cœur de nombreux défis modernes du développement durable, nous avons besoin d’une nouvelle vision et d’une nouvelle approche de l’éducation alimentaire et nutritionnelle traditionnelle en milieu scolaire. Cette évolution doit permettre aux enfants et à leur communauté d’acquérir les compétences nécessaires pour prendre soin de leur santé et de leur bien-être, et devenir de véritables acteurs du changement dans les systèmes alimentaires locaux.

Pour concrétiser cette vision, un changement de méthode s’impose: transmettre en classe des informations nutritionnelles de base ne suffit plus; il faut aujourd’hui favoriser l’apprentissage pratique, le développement des compétences et l’utilisation des médias et des technologies, et multiplier les possibilités d’aborder l’alimentation et de mettre les apprentissages en pratique (dans les cantines, sur les marchés, dans les aires de jeux, à la maison et au sein de la collectivité).

La FAO s’associe à différents partenaires pour promouvoir cette nouvelle vision et fournir aux pouvoirs publics un appui technique, des conseils et des stratégies de renforcement des capacités afin qu’ils puissent mettre en place une éducation alimentaire et nutritionnelle de qualité dans leurs systèmes scolaires.

Lu 89 fois Dernière modification le dimanche, 08 décembre 2019 01:22

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.