Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 1386 / Hier = 6100 / Cette semaine = 7486 / Ce mois = 170806 / Total = 1506113

samedi, 02 mai 2020 23:30

Nouveau quinquennat de Faure Gnassingbé : Kanka-Malik NATCHABA rassure « Le PND va pouvoir s’adapter aux difficultés du Covid-19. Nous avons déjà vu un certain nombre de réalisations et nous pouvons dire qu’il y a espoir »

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Kanka Malik Natchaba Kanka Malik Natchaba

Avec dans le viseur, la mise en œuvre du Plan national de développement (PND 2018-2022) et un taux de croissance de 7,6%, le Togo compte mobiliser les 2/3 des ressources nécessaires, soit environ 3000 milliards de francs CFA (5,4 milliards $), auprès du secteur privé sur 4622,2 milliards FCFA (environ 8,3 milliards $).

 

Les dépenses d’investissement public, quant à elles, sont attendues à 1623,1 milliards de FCFA (2,9 milliards $), représentant 35% du coût global.

Ce PND s’articule autour de trois axes principaux ; Primo, ériger le Togo comme hub logistique d’excellence et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région ; Le deuxième axe vise à développer des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives ; Avec le troisième volet de cette stratégie de développement, Lomé entend consolider le développement social et renforcer les mécanismes d’inclusion.

L’objectif, in fine, du PND étant de créer massivement des emplois et de la richesse, les bénéfices tirés permettront d’accroitre les actions du gouvernement au profit des populations les plus vulnérables.

A partir du 03 mai 2020, Faure Gnassingbé va entamer un nouveau quinquennat après sa réélection le 22 février dernier avec un score de 70,78%.

Avec la pandémie du covid-19 qui a des conséquences inévitables sur toutes les prévisions il est évident que le pays procédera à de nécessaires réajustements et reverra ses ambitions à la baisse.

Dans un entretien sur radio zéphyr Fm ce samedi, M. Kanka-Malik NATCHABA, ministre délégué, Coordonnateur de la cellule d'exécution et de suivi des projets prioritaires à la présidence, le délégué national du Mouvement des Jeunes du parti Union pour la République (MJU) entérine  « le feu de l’espoir » en ce qui concerne la relance des défis du PND.  

« Nous avons déjà vu un certain nombre de réalisations dans le cadre du PND et nous pouvons dire qu’il y a espoir : Le progrès dans le domaine de l’eau ; de l’électricité ou encore dans le social », a-t-il indiqué.

A l’en croire, dans le domaine de l’électricité, « l’ambition est la transformation locale de nos produits qui a besoin de production d’énergie et donc, la construction en cours de la Centrale kekeli avec 60 Mégawatts additionnels sur le réseau, est un engagement du PND ».

Dans le domaine agricole, le Togo se veut plus ambitieux à partir de la transformation locale. Le jeune ministre délégué met en relief, la signature de plusieurs contrats par exemple avec M. DANGOTE pour la transformation minière plus précisément du phosphate togolais qui doit permettre de produire localement des intrants agricoles, des engrais, qui coûtent déjà chers aux producteurs togolais, de revenir à un coût abordable.

Toujours dans le secteur agricole, le gouvernement présente le MIFA comme un élément fort de l’axe 2, avec un accent particulier sur la transformation agricole. « Le MIFA a permis de financer à hauteur de 8 milliards FCFA les différents acteurs de la chaine de valeur agricole c’est à dire ceux qui apportent des solutions de la mécanisation et des intrants, de la fourniture des mains d’œuvres, de la transformation agricole, tous ces acteurs de la chaine de valeur qui arrivent à être mises en œuvre », a expliqué Kanka-Malik NATCHABA.

Ce qui est important sur le Mifa, ajoute-t-il « C’est un dispositif qui correspond parfaitement à la vision du PND. Parce qu'il est public-privé qui repose sur un vrai partenariat entre l’Etat et les acteurs financiers essentiellement mais aussi du monde agricole. Ce qui veut dire, si l’on arrive à créer cette confiance entre le public et le privé, d’ailleurs, c’est ce qui tient à cœur au chef de l’Etat, nous arriverons à obtenir des résultats formidables ».

L’autre projet agricole qui tient fermement aux autorités togolaises, c’est le projet pilote de l’agropole de Kara. C’est un espace de 35 000 hectares qui couvre 04 préfectures et réunira sur place la production agricole, la transformation, la mise en paquet et la capacité d’aller à l’exportation. « L’idée c’est de créer un écosystème entre les acteurs agricoles pour pouvoir faire passer notre agriculture de subsistance au quotidien à une agriculture de transformation et d’exportation. Ce qui est possible, dans la mesure où un certain nombre d’analyses ont été menées en amont avant le lancement avec la Banque Africaine de Développement (BAD) qui accompagne le Togo et est très impliquée dans le projet pour démontrer justement que les produits agricoles locaux à développer (le riz par ex ou d’autres produits agricoles) permettront soit de couvrir les demandes locales en termes de consommation soit de pouvoir faire un certain d’éléments d’exportation; par exemple la noix d’acajou qui est envisageable aussi », a laissé entendre Kanka-Malik NATCHABA.

Il faut rappeler que les travaux dudit projet ont démarré et sont en cours. « Il est un projet vaste dont la mise en œuvre prend énormément du temps et demande beaucoup d’énergies mais la réalisation est en cours car localement on peut le constater avec des actions qui sont menées », informe le ministre Délégué.

En ce qui concerne, les aspects industriels, on notera le projet de parc industriel à Adétikopé, qui est un projet en cours de mise en œuvre et comme tente de l’expliquer Kanka-Malik NATCHABA « c’est un projet qui repose sur de discussions avec un certain nombre d’investisseurs et qui permet aussi d’envisager la transformation de nos produits par exemple le coton. Avec l’industrie textile, on a vu, qu’il y a eu une pose de la première pierre d’industrie de fabrication d’habillement militaire et c’est aussi l’idée de valoriser nos productions locales ».

Revenant, sur ce qui est fait de l’aspect développement pour l’axe 1 du PND en termes de services, le Togo a eu à accueillir ces derniers mois, des plates-formes téléphoniques très performantes avec des entreprises de tout premier ordre qui fournissent des services clientèles à leurs clients un peu partout dans le monde entier. « Il s’est fait qu’elles ont choisi le Togo pour y s’installer. Aujourd’hui, on parle de 1000 emplois, dans ce domaine et occupent les jeunes et la société Majorel qui est une société qui promeut ce genre d’activité, en est un exemple », a fait savoir Kanka-Malik NATCHABA.

Analysant, le choc sanitaire de la pandémie du coronavirus sur les projets socioéconomiques au Togo, « le PND va pouvoir s’adapter aux difficultés engendrées par le Covid-19 à voir le cadre économique de développement de sa mise en œuvre. Il devrait également évoluer et être réajusté, encore une fois en concertant les acteurs économiques mais en travaillant aussi sur les différents scénarios avec la vision du chef de l’Etat, si possible reporter certaines initiatives à une date ultérieure quand l’économie va reprendre. Le niveau d’ambition et de développer le pays reste le même et sera poursuivi par le chef de l’Etat », rassure le ministre Délégué.

En tout cas, le Togo demeure un pays dynamique par l’engagement des autorités à aller vers l’assainissement dans la gestion des finances publiques. Le pays dispose également d’un certain nombre d'atouts c’est-à-dire la confiance des bailleurs, les réformes dans l'amélioration du climat des affaires.

Le Togo doit être innovant tout simplement dans la recherche des financements, au moment où l’Afrique subsaharienne connaîtra la première récession depuis 25 ans, à cause de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) selon la Banque Mondiale (BM) dans son rapport Africa’s Pulse publié en avril 2020.

.

Lu 941 fois Dernière modification le mercredi, 06 mai 2020 13:42

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.