Date du jour :

Aujourd'hui = 4006 / Hier = 6190 / Cette semaine = 15577 / Ce mois = 15577 / Total = 604452

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
mardi, 28 avril 2020 22:32

Coronavirus : Pour éviter les bavures de la force anti-pandémie, le colonel AMANA Kodjo remplace le Lieutenant-Colonel Yaovi OKpaoul

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après la vague de bavures constatées dans la gestion des mesures par les éléments de la force spéciale mixte anti-pandémie composée de 5 000 hommes surtout le couvre-feu, le gouvernement a décidé le 27 avril dernier non seulement d’ouvrir une enquête judiciaire pour situer les responsabilités mais aussi de changer le commandement.

 

Le colonel AMANA Kodjo, qui avait dirigé avec brio la FOSEP 2020 lors de l’élection présidentielle, ancien commandant de la région nord des FaT, est désormais nommé à la tête de cette force en remplacement du Lieutenant-Colonel Yaovi OKpaoul. Il a pour Adjoint Gendarmerie le Lieutenant-Colonel Soulé Abdermane.

Le Chef de Bataillon Bilakinam Sounouba quant à lui prend le commandement Adjoint des FAT tandis que le  Commissaire Divisionnaire Atabuh Kossi Djignéfa, Commissaire central de Lomé prend le commandement Adjoint Police.

Rappelons que, la force spéciale mixte anti-pandémie a été mise sur pied dans le cadre des mesures de riposte contre le Coronavirus, par le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé pendant l’état d’urgence sanitaire d’une période de trois mois.

Malheureusement, depuis la mise en place de cette force spéciale qui assure le respect du couvre-feu, plusieurs faits et actes de dérapage sont régulièrement signalés. A cet effet, le gouvernement togolais, qui attache du prix au respect des droits de l’Homme, a dans un communiqué, dénoncé les actes contraires aux normes et consignes et ouvre une enquête pour situer l’opinion et punir les auteurs. « Fermement attaché au respect scrupuleux des droits de l’homme malgré la période d’exception, le Gouvernement déplore de tels actes commis au mépris des règles et consignes insistant sur le respect de la loi et des normes régissant le maintien d’ordre. Le Ministre de la Justice a été instruit à l’effet de faire diligenter les enquêtes et procédures requises afin d’élucider de manière complète et indépendante les circonstances de tous les faits invoqués et faire établir les responsabilités conformément aux lois en vigueur. », lit-on dans le communiqué rendu public par le gouvernement le lundi 27 avril 2020.

Enfin le gouvernement a appelé au professionnalisme des forces de l’ordre, au respect mesures et du civisme mais surtout à la collaboration des uns et des autres « Le Gouvernement en appelle au professionnalisme des forces de l’ordre … ainsi que la nécessaire collaboration avec les pouvoirs publics en cette période particulière de lutte visant à endiguer la propagation du Covid-19.» invite le gouvernement.

Il faut rappeler qu’au-delà des multiples bavures constatées sur le terrain, c’est surtout l’acte crapuleux exercé sur un jeune qui a succombé la semaine dernière qui a provoqué la colère de la population du quartier d’Adakpamé à Lomé.

Lu 79 fois Dernière modification le mercredi, 29 avril 2020 16:43

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.