Date du jour :

Aujourd'hui = 4453 / Hier = 6190 / Cette semaine = 16024 / Ce mois = 16024 / Total = 604899

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
lundi, 27 avril 2020 18:33

Coronavirus : Le Togo continue de mobiliser les fonds pour redynamiser ses caisses et lutter contre le covid-19

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Alors que le continent est encore relativement peu touché par le covid-19, Tedros Adhanom Ghebreyesus a enjoint aux États de prendre dès maintenant des mesures fortes face à un « ennemi de l’humanité ».

 

Tedros Adhanom Ghebreyesus, le patron de l’OMS a averti que de nombreux cas n’étaient sans doute pas détectés ou signalés. « L’Afrique devrait se réveiller, mon continent devrait se réveiller », a déclaré cet ancien ministre éthiopien de la Santé.

Selon la Commission Economique pour l’Afrique (CEA), l’Afrique a besoin d’urgence d’une relance économique à hauteur de 100 milliards de dollars américains. En tant que telle, l’exonération de tous les paiements d’intérêts, estimée à 44 milliards de dollars américains pour 2020, et l’extension possible de la dérogation à moyen terme, fourniront un espace fiscal et des liquidités immédiats aux gouvernements, dans leurs efforts visant à lutter contre la pandémie de COVID-19.

Face à ces avertissements, le gouvernement togolais se prépare davantage. Malgré la crise sanitaire qui sévit dans la zone, le marché financier régional est à flot. Le Togo a bouclé la levée de fonds de 22 milliards de francs CFA, vendredi 17 avril 2020. Le pays, à la recherche de 20 milliards à travers un Bon assimilable du trésor (BAT), a été servi par les investisseurs régionaux à hauteur de 29 milliards de francs CFA, soit un taux de couverture de plus de 147%.

Si depuis le début de l’année, les recettes domestiques se sont raréfiées et sapées par le coronavirus dont le premier cas a été détecté le 06 mars au Togo, ce nouveau succès constitue une autre bouffée d’oxygène pour Lomé. Pressé par la pandémie, l’Etat Togolais a dû prendre des mesures drastiques, impliquant un confinement partiel aux coûts socioéconomiques pesants.

Plusieurs financeurs ont également annoncé leur volonté d’accompagner le Togo dans cette période de vache maigre.

Lu 196 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.