Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 1067 / Cette semaine = 4661 / Ce mois = 29225 / Total = 416174

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

mercredi, 27 novembre 2019 17:58

La concertation entre l’Etat et le secteur privé se renforce

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le comité de concertation entre l’Etat togolais et le secteur privé s’est réuni mardi à Lomé.

Les travaux présidés par le Premier Ministre Komi Selom Klassou en présence de plusieurs ministres, ont porté sur deux points essentiels : les mesures prises par le gouvernement dans l’amélioration du climat des affaires et les préoccupations des acteurs du secteur.

Les participants ont ensemble fait le tour des nombreuses réformes opérées ou mises en œuvre durant les derniers mois. « La relecture du Code des investissements, du Code général des impôts, l’amélioration substantielle du climat des affaires qui a valu dans le rapport Doing Business 2020 le rang de 1er pays réformateur en Afrique et 3ème au monde, la mise en place par décret de l’Agence de promotion des investissements et de la zone franche (API-ZF), du Comité d’Agrément au Code des investissements et au statut de zone franche industrielle, la récente création à Lomé du Bureau de la Société Financière Internationale (SFI) » ont été énumérés par le Chef du gouvernement qui est revenu sur les performances réalisées.

Pour le Président de la Chambre de commerce et d’industrie Germain Meba, « le gouvernement a fait un grand travail dans l’amélioration des conditions pour le secteur privé ». Reste désormais que leurs autres doléances trouvent un écho favorable auprès de l’exécutif, a-t-il ajouté.

Rappelons qu’en début de mois, une Semaine dédiée au secteur privé avait été organisée, afin de passer en revue ses préoccupations et lui permettre de jouer son rôle dans la mise en œuvre du PND, un plan dont il est l’un des maillons forts.

Lu 87 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.