Date du jour :

Aujourd'hui = 4401 / Hier = 6190 / Cette semaine = 15972 / Ce mois = 15972 / Total = 604847

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
lundi, 27 avril 2020 17:37

Risques d’inondations : Le gouvernement et le Grand Lomé ne souhaitent plus revivre les scènes de désolation

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Togo rentre dans la grande saison des pluies,  les pouvoirs publics sont à pied d’œuvre pour limiter les dégâts.

 

C’est important de dresser la cartographie des différents bassins de rétentions de la capitale afin de prendre des mesures urgentes pour venir au secours des sinistrés.

L’inondation est une catastrophe naturelle qui touche beaucoup de pays ainsi que le Togo. Elle engendre d’énormes dégâts et peut avoir de graves conséquences sur les personnes, les activités économiques, les infrastructures, l'environnement et le patrimoine culturel.

Particulièrement à Lomé, les inondations sont entraînées par le bouchage des caniveaux et autres ouvrages d’assainissement.

Dans cette dynamique, le District autonome du Grand Lomé (DAGL) et l’Agence nationale d’assainissement et de salubrité publique (Anasap) ont procédé depuis mi-avril, au lancement de la campagne de curage et de débouchage des ouvrages d’assainissement dans la ville.

A Lomé, les inondations endommagent les logements et les zones d'activités sont touchées par la montée des eaux. Elles engendrent des dysfonctionnements sur les réseaux (électricité, téléphone, eau potable, routes, transports etc.).

L’opération lancée par l’Etat afin de solutionner le problème s’inscrit dans le cadre des travaux d’entretien de la voirie urbaine du Grand Lomé. Elle s’étend jusqu’au 09 mai 2020 et sera réalisée par la Direction des services techniques (DST).

Les travaux couvrent 150.000 mètres linéaires de caniveaux, soit 150 kilomètres.

Rappelons que le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Dr Komi Selom Klassou a échangé le 02 avril dernier à la Primature à Lomé avec les maires des treize communes du Grand Lomé qui comprend les préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé en présence des membres du gouvernement. Les échanges ont porté sur la problématique de la gestion des bassins et lacs de ces communes en ces périodes de pluie.

« Votre première mission publique en tant qu’élus du peuple, c’est d’assainir votre ville et de sensibiliser la population sur les règles d’hygiènes et d’assainissement. Vous devez combattre l’incivisme chez les riverains et les sensibiliser à entretenir les caniveaux, les bassins et les dépressions », a rappelé Dr Komi Selom Klassou.  

Lu 168 fois Dernière modification le lundi, 27 avril 2020 17:51

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.