Date du jour :

Aujourd'hui = 564 / Hier = 5520 / Cette semaine = 34102 / Ce mois = 34102 / Total = 622977

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
lundi, 27 avril 2020 15:14

Coronavirus : Le Ministère de l’agriculture lance un Plan de riposte agricole

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Pour répondre au défi de la pandémie du coronavirus (Covid-19) dont la présence au Togo comme dans plusieurs pays africains impacte les secteurs socioéconomiques, le ministère de l'Agriculture, de la production animale et halieutique a lancé plan de riposte dénommé « Plan de riposte agricole Covid-19 ».

 

Ce Plan de riposte  contient une batterie de mesures spécifiques visant à assurer aux ménages ruraux une sécurité alimentaire et multiplier à terme leur revenu habituel par deux au moins. Et ceci à travers la facilitation de leur accès à des kits d’intrants massifs pour toucher les ménages. Il s’agit de faire de l’agriculture le levier de création de richesses conformément à la vision du chef de l’État.

Ainsi, dans le contexte actuel de la pandémie à coronavirus, le Gouvernement, à travers le ministère en charge de l’agriculture, met en place un «Plan de Riposte Agricole COVID-19» pour consolider la sécurité alimentaire et nutritionnelle et améliorer le revenu des producteurs agricoles ainsi que leurs conditions de vie. Tous les producteurs sont donc conviés à se faire recenser par la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) pour ce qui est des cotonculteurs et les PME/PMI agrégateurs opérant dans les filières à haute valeur ajoutée comme le soja ou de s’approcher des services déconcentrés du ministère dans leurs localités pour se faire recenser.

Comment se fera cette opération ?

Il est en effet recommandé que chaque producteur indique impérativement le numéro de sa carte d’électeur et un numéro de téléphone actif par lequel il pourra recevoir un crédit de campagne via le porte-monnaie électronique. Pour ce faire, les producteurs doivent:

– Se constituer en groupe d’entente solidaire affiliés à un GPC, à une ESOP, ou à une PMI/PME d’acheteurs/ transformateurs  de soja ;

– Accepter un contrat d’agrégation avec une PMI/PME ;

– S’engager à cultiver le maïs ou riz, du coton ou soja ;

– Suivre l’encadrement technique de proximité.

Enfin d’autres interventions spécifiques ciblant d’autres acteurs des chaînes de valeurs agricoles sont également prévues dans le cadre de ce Plan de riposte agricole Covid-19.

Lu 164 fois Dernière modification le lundi, 27 avril 2020 15:28

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.