Date du jour :

Aujourd'hui = 3460 / Hier = 7067 / Cette semaine = 37681 / Ce mois = 49627 / Total = 1186258

mercredi, 22 avril 2020 12:26

Arrestation d’Agbeyomé Kodjo : Le procureur Essolizam Boyodi « L’enquête va se dérouler dans le strict respect du principe de la présomption d’innocence et des règles procédurales en vigueur au Togo »

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Agbéyomé Kodjo, l’opposant autoproclamé « président démocratiquement élu » après l’élection présidentielle du 22 février dernier, a passé sa première nuit de détention au Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) de la Gendarmerie après son arrestation le 21 avril.

 Selon les autorités judiciaires, l’arrestation de l’opposant est survenue du fait de son refus de répondre aux convocations dans le cadre d’une enquête judiciaire.

« L’interpellation de M. Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo a été rendue nécessaire par le fait qu’ayant été invité à trois reprises à se présenter au Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC), aux fins de son interrogatoire dans le cadre de l’enquête judiciaire requise, celui-ci a délibérément refusé de déférer à ces invitations prétextant de son état de santé défaillant, puis d’une action judiciaire en annulation de la résolution de l’Assemblée Nationale ayant procédé à la levée de son immunité », a indiqué le Procureur de la République, Essolizam Boyodi.

Agbeyomé Kodjo est accusé de troubles aggraves à l’ordre public, diffusion de fausses nouvelles, dénonciation calomnieuse et d'atteinte à la sécurité intérieure de l’État.

Aussi, a-t-il été sommé de mépriser l’autorité judiciaire et de ses auxiliaires, par le fait de s’auto-proclame vainqueur de cette élection.

Pour le moment, à en croire la garantie donnée par le procureur de la République dans un communiqué lu à la télévision nationale lundi soir, l’enquête va se dérouler dans « le strict respect du principe de la présomption d’innocence et des règles procédurales en vigueur au Togo ».

« Il n'y a aucune machination. Il s'agit simplement d'engager des poursuites judiciaires contre M. Agbéyomé Kodjo qui a enfreint les lois togolaises depuis la dernière présidentielle. L'objectif ne vise pas à arrêter M. Kodjo, mais bien évidemment l'arrestation et le placement en détention sont des éléments de la procédure. Si M. Agbéyomé Kodjo collabore avec la justice et défère aux convocations du procureur, pose les actes de procédures nécessaires et met fin à l'infraction qu'il commet depuis la dernière élection, il me semble qu'il n'y a pas de raison de le placer en détention. En revanche, s'il résiste à la procédure judiciaire en cours, naturellement, la justice utilisera toutes les voies du droit pour le faire participer à la procédure de gré ou de force », a laissé entendre Christian Trimua, le ministre togolais des Droits de l’Homme sur RFI le 17 mars dernier.

En mars dernier 80 députés sur 90 ont voté la levée de l'immunité d'Agbeyome Kodjo.

« Nous avons juste à répondre à la question, est-ce qu’il faut arriver à donner à la Justice et au collègue Agbéyomé Kodjo, la possibilité d’aller se défendre? La justice a souhaité que l’immunité soit levée pour que les poursuites soient engagées, le député aussi a besoin de cette levée pour se défendre face à la justice. Donc nous ne faisons que ce qui est requis par l'Assemblée Nationale en tant qu’institution au regard de la Constitution et de notre règlement intérieur pour permettre à la justice de faire son travail », a indiqué Yawa Tsegan, la présidente de l’Assemblée nationale le jour de la levée de l’immunité.

Pour rappel, au terme des résultats définitifs proclamés par la Cour constitutionnelle le 3 mars 2020, le Chef de l’Etat sortant Faure Gnassingbé a été proclamé vainqueur dès le premier tour, avec 70,78 % des suffrages.

Agbeyome Kodjo, président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD), est crédité de 19,46 % des suffrages.

Lu 569 fois Dernière modification le mercredi, 22 avril 2020 12:58

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.