Date du jour :

Aujourd'hui = 6143 / Hier = 6618 / Cette semaine = 25298 / Ce mois = 55517 / Total = 815452

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

jeudi, 09 avril 2020 13:31

Coronavirus : L’UE a garanti l’octroi de « plus de 20 milliards d’euros » aux pays les plus vulnérables en Afrique

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Depuis février dernier, le continent africain est atteint par le coronavirus (Covid-19) dans un système sanitaire encore fragile.

 

L’Union européenne (UE) a garanti mercredi l’octroi de « plus de 20 milliards d’euros » aux pays les plus vulnérables en Afrique et dans le reste du monde pour les aider à lutter contre la pandémie de Covid-19.

Constitué des fonds non encore dépensés et des réserves du Fonds européen pour le développement (FED), ce soutien financier sera prioritairement destiné à l'Afrique qui concentre près de 90% des pays les plus vulnérables, soit environ 13 milliards d'euro.

Mais, il s’agit d’annonces qui ne précisent pas si c’est de l’argent supplémentaire ou la réaffectation de crédits déjà prévus.

Le continent africain compte désormais plus de 10.000 cas confirmés de Covid-19, dont plus de 500 décès, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le premier cas de Covid-19 en Afrique a été enregistré en Égypte le 14 février dernier. Depuis ces premiers cas importés, 52 pays au total ont signalé des cas sur leurs territoires. Le virus était principalement confiné aux capitales des pays africains. Mais nombre d’entre eux signalent désormais des cas en provinces. Selon l’OMS, l’Afrique du Sud et l’Egypte restent les pays les plus touchés : 1.686 cas confirmés et 12 décès pour Pretoria et 1.322 cas confirmés et 85 décès pour le Caire.

L’agence onusienne estime que l’Afrique a encore la possibilité de réduire et de ralentir la transmission du virus. Mais pour y arriver, tous les pays doivent rapidement intensifier leur réponse à la pandémie, notamment une combinaison appropriée de mesures de santé publique et d’éloignement physique ayant fait leurs preuves.  « Dans le cadre de ce processus, les États membres devraient viser à contrôler efficacement l’épidémie, mais prévoir le pire », a prévenu le Dr Ahmed Al-Mandhari, Directeur du Bureau régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale.

Lu 199 fois Dernière modification le jeudi, 09 avril 2020 13:43

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.