Date du jour :

Aujourd'hui = 3868 / Hier = 6026 / Cette semaine = 27738 / Ce mois = 111363 / Total = 476820

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
jeudi, 09 avril 2020 13:19

Coronavirus : La France va accorder une aide de «près de 1,2 milliard» d'euros en Afrique

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Depuis février dernier, le continent africain est atteint par le coronavirus (Covid-19) dans un système sanitaire encore fragile.

 

La France va accorder une aide de «près de 1,2 milliard» d'euros pour la lutte contre la propagation du Covid-19 en Afrique, a annoncé mercredi le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

«Au niveau bilatéral nous prendrons part à cet effort en réorientant une partie substantielle de notre aide au développement sur les enjeux de santé et les enjeux alimentaires pour près de 1,2 milliard d'euros», a-t-il déclaré devant la Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale.

«Les besoins sont immenses», a-t-il souligné, selon le texte de son intervention, en appelant à renforcer «les systèmes de soins» en Afrique ainsi que «les capacités de détection et de recherche scientifique en appuyant la recherche africaine». Il faut aussi «assurer une mobilisation financière considérable», a insisté le chef de la diplomatie française en invitant le G7 et le G20 à œuvrer en ce sens.

Il a enfin condamné les « propos choquants et même moralement et humainement scandaleux, sur des expérimentations qui, supposément, devraient se faire sur des Africains ». Deux chercheurs français ont en effet déclenché une vive polémique en suggérant que l’Afrique pourrait servir de laboratoire pour des tests de vaccin contre le Covid-19. Jean-Yves Le Drian a aussi rejeté « certaines prédictions catastrophistes » du centre d’analyse de son ministère, qui prévoit l’effondrement de « régimes fragiles » ou « en bout de course » en Afrique en raison du coronavirus. « Je ne [les] partage pas du tout », a-t-il assuré.

Le continent africain compte désormais plus de 10.000 cas confirmés de Covid-19, dont plus de 500 décès, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le premier cas de Covid-19 en Afrique a été enregistré en Égypte le 14 février dernier. Depuis ces premiers cas importés, 52 pays au total ont signalé des cas sur leurs territoires. Le virus était principalement confiné aux capitales des pays africains. Mais nombre d’entre eux signalent désormais des cas en provinces. Selon l’OMS, l’Afrique du Sud et l’Egypte restent les pays les plus touchés : 1.686 cas confirmés et 12 décès pour Pretoria et 1.322 cas confirmés et 85 décès pour le Caire.

L’agence onusienne estime que l’Afrique a encore la possibilité de réduire et de ralentir la transmission du virus. Mais pour y arriver, tous les pays doivent rapidement intensifier leur réponse à la pandémie, notamment une combinaison appropriée de mesures de santé publique et d’éloignement physique ayant fait leurs preuves.  « Dans le cadre de ce processus, les États membres devraient viser à contrôler efficacement l’épidémie, mais prévoir le pire », a prévenu le Dr Ahmed Al-Mandhari, Directeur du Bureau régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale.

Lu 159 fois Dernière modification le jeudi, 09 avril 2020 13:31

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.