Date du jour :

Aujourd'hui = 4266 / Hier = 6037 / Cette semaine = 4266 / Ce mois = 16212 / Total = 1152843

mercredi, 08 avril 2020 22:45

Paeij-SP : Que retenir en 05 ans ?

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

En Avril 2016; le gouvernement togolais a procédé au lancement du « Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ –SP) » réservé aux jeunes désireux de se lancer dans l’entrepreneuriat surtout les secteurs jugés prometteurs à savoir l’agriculture, l’élevage, la transformation agro-alimentaire, l’artisanat, le commerce, la technologie.

 

Le PAEIJ-SP, vise en général à créer les conditions d’une croissance inclusive, à travers la promotion de l’entreprenariat et l’auto-emploi des jeunes. La finalité du gouvernement, à travers le PAEIJ-SP et la remobilisation de ses partenaires financiers, est d’améliorer l’accès au financement et d’aboutir à une véritable agriculture commerciale au Togo.

D’un coût de 12 milliards de FCFA, il devrait cibler, sur une période de 5 ans, les petites et moyennes entreprises structurantes établies, les jeunes entrepreneurs et jeunes formés dans les centres de formation professionnelle appuyés par le projet, les producteurs/éleveurs, les fermes issues des villages ruraux et vulnérables, et les institutions de microfinance et financière et les centres de formation.

Il contribuera également à créer des conditions d’une croissance économique plus inclusive à travers le renforcement de l’employabilité des jeunes et la promotion de l’entrepreneuriat dans les secteurs porteurs ; consolidant la base industrielle du pays à travers le développement des chaines de valeurs, notamment dans l’agro-industrie.

Que retenir en 05 ans ?

Le Paeij-SP prend en compte cinq (05) filières notamment le maïs, le manioc, le soja, les volailles et les petits ruminants. Il consiste à renforcer l’employabilité des jeunes et la promotion de l’entrepreneuriat rural. Le Paeij-SP veut créer 20.000 emplois directs et 150.000 emplois indirects à l’horizon 2021. Pour y parvenir, il travaille avec 11 entreprises structurantes et 07 agrégateurs sur l’ensemble du territoire.

Au départ, l’objectif était d’accompagner à termes (2016-2021), 12 Petites et moyennes entreprises (PME), d’appuyer 1200 jeunes en finançant 780 parmi eux, d’accompagner et de financer 1000 groupements de producteurs et d’éleveurs. Depuis le 30 juin 2019, le Paeij-SP accompagne 16 PME, appuie 1005 jeunes (dont 775 ont reçu des financements), chemine avec 1340 groupements dont 640 financés.

En termes de création d’emplois, 25.650 emplois directs dans le secteur de la production et des prestations de services ainsi que 98.730 emplois indirects ont été créés. En créant ces petites unités industrielles, le projet contribue à renforcer le tissu industriel togolais. Tous ces emplois créés ont contribué tant soit peu à réduire le chômage et à augmenter le revenu des habitants.

Lu 348 fois Dernière modification le mercredi, 08 avril 2020 23:16

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.