Date du jour :

Aujourd'hui = 3552 / Hier = 6026 / Cette semaine = 27422 / Ce mois = 111047 / Total = 476504

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
mardi, 07 avril 2020 16:41

Paeij-SP: Vers une mission d’évaluation finale au Togo. En quoi consiste-t-elle ?

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le gouvernement togolais a procédé, en Avril 2016 au lancement du « Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ –SP) » réservé aux jeunes désireux de se lancer dans l’entrepreneuriat surtout les secteurs jugés prometteurs à savoir l’agriculture, l’élevage, la transformation agro-alimentaire, l’artisanat, le commerce, la technologie.

 

Le PAEIJ-SP, vise en général à créer les conditions d’une croissance inclusive, à travers la promotion de l’entreprenariat et l’auto-emploi des jeunes.

La finalité du gouvernement, à travers le PAEIJ-SP et la remobilisation de ses partenaires financiers, est d’améliorer l’accès au financement et d’aboutir à une véritable agriculture commerciale au Togo.

D’un coût de 12 milliards de FCFA, il devrait cibler, sur une période de 5 ans, les petites et moyennes entreprises structurantes établies, les jeunes entrepreneurs et jeunes formés dans les centres de formation professionnelle appuyés par le projet, les producteurs/éleveurs, les fermes issues des villages ruraux et vulnérables, et les institutions de microfinance et financière et les centres de formation.

Il contribuera également à créer des conditions d’une croissance économique plus inclusive à travers le renforcement de l’employabilité des jeunes et la promotion de l’entrepreneuriat dans les secteurs porteurs ; consolidant la base industrielle du pays à travers le développement des chaines de valeurs, notamment dans l’agro-industrie.

Le gouvernement togolais va lancer en septembre 2020 une mission d’évaluation finale et de capitalisation des acquis du Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (Paeij-SP). En quoi consiste-t-elle ?

La mission sera réalisée par un cabinet qui va accomplir au titre de l’évaluation finale du Paeij-SP, diverses prestations notamment la définition et la soumission pour validation de la méthodologie d’évaluation, de capitalisation des acquis.

La mission comprend également l’élaboration d’un rapport provisoire d’évaluation du projet, la restitution des résultats de l’évaluation et la finalisation du rapport d’évaluation après la prise en compte des observations.

Le deuxième volet de la mission du prestataire, consistant à capitaliser les acquis du Paeij-SP, conduira le cabinet sélectionné à apprécier le mécanisme d’intervention du projet du point de vue de sa pertinence, son efficience ainsi que ses perspectives d’évolution.

Au titre du marché, le consultant appréciera les réalisations du PAEIJ-SP ainsi que les difficultés et défis auxquels il a été confronté, entre autres.

La valeur ajoutée de ce projet, c’est de créer un peu plus d’emplois sur la chaîne de valeur, identifier sur les différentes chaînes, les différents secteurs créateurs d’emplois et contribuer de façon plus efficiente aux besoins d’insertion des jeunes et répondre au sous-emploi.

Le PAEIJ-SP est un projet co-financé par l’État Togolais et la Banque africaine de développement (BAD).

Lu 153 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.