Date du jour :

Aujourd'hui = 218 / Hier = 7023 / Cette semaine = 20145 / Ce mois = 32091 / Total = 1168722

mardi, 07 avril 2020 13:35

Coronavirus : Les conducteurs de taxis-motos conditionnent toute cessation d’activité à des compensations financières

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans les mesures de sécurité prises ces derniers jours par le gouvernement togolais afin de freiner la propagation de l’épidémie dans le secteur des transports, dans le Grand Lomé, composé des préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé, figure « l'interdiction formelle aux engins à 02 roues et tricycles de transporter des passagers ».

 

Mais, cette mesure a suscité une colère des milliers de conducteurs de taxi moto à l’intérieur des villes du pays comme à la capitale. Etant à l’écoute de son peuple, les autorités togolais ont dû reboucher chemin, reportant jusqu’au 11 avril prochain, les nouvelles mesures.

L’Union syndicale des conducteurs de taxis-motos (USYNCTAT) a salué le 06 avril, la décision du gouvernement de suspendre l’interdiction des conducteurs  de taxi moto dans le Grand Lomé.

« Nous saluons cette décision et remercions les autorités pour leur courage et leur sens de responsabilité », a déclaré François Komlanvi Agbo, l’un des responsables de ce syndicat.

Ce matin, des discussions sont en cours entre le gouvernement et l’USYNCTAT en vue de trouver les solutions d’accompagnement idoines.

Les conducteurs de taxis-motos conditionnent toute cessation d’activité à des compensations financières, alors qu’ils sont des dizaines de milliers à circuler dans la capitale et ses périphéries.

D’après le Secrétariat d’Etat chargé de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel, les acteurs impactés « vont bénéficier du soutien de l’Etat pendant toute la période de l’Etat d’Urgence sanitaire. Des mesures d’accompagnement leur ont été présentées ».

Les autorités sanitaires pensent que les conducteurs de taxi moto pourraient être le vecteur de propagation par excellence du virus au sein de la population.

Le Togo compte plus de 500.000 conducteurs de taxis-motos, dont 60.000 rien que pour Lomé.

Rappelons que l’Etat d’urgence sanitaire durera 03 mois à partir du 1er avril 2020.

Lu 370 fois Dernière modification le mardi, 07 avril 2020 13:41

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.