Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 674 / Cette semaine = 2525 / Ce mois = 23590 / Total = 344846

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

mercredi, 16 octobre 2019 15:40

Guinée : Les responsables de la FNDC devant le tribunal de première instance

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le début de semaine a été violent dans les villes de la Guinée suite à l’appel à manifestation lancé par le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) rassemblant des partis d'opposition, des syndicats et des membres de la société civile contre le 3è mandat d’Alpha Condé, l’actuel président de la république.

 

Déjà, des médecins avancent 6 morts depuis lundi. Quant au gouvernement, les forces de sécurité ne font pas usage d'armes à feu et ont confirmé seulement la mort d'un habitant de Conakry et d'un gendarme.

Ce mercredi, les responsables des manifestations interpelés 48h plutôt, comparaissent devant le tribunal de première instance de Dixinn, dans une atmosphère tendue à Conakry, pour avoir tenu des propos de nature à troubler l'ordre public en appelant à manifester.

Ils encourent selon leur avocat Salifou Béavogui, des peines allant de 3 à 5 ans de prison.

« Nous allons plaider non-coupable », a laissé entendre Salifou Béavogui.

« Je ne reconnais pas les faits qui me sont reprochés et je m’engage à poursuivre le combat contre un changement de la Constitution. Il faudrait que ça soit très clair ! Amouanfé. Ça ne passera pas quel que soient les moyens que vous allez utiliser.  Ça ne passera pas ! C’est ça la volonté du peuple », a martelé, Abdourahmane Sanoh, coordinateur du FNDC devant les juges.

Lu 250 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.