Date du jour :

Aujourd'hui = 4820 / Hier = 6037 / Cette semaine = 22664 / Ce mois = 106289 / Total = 471746

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
jeudi, 02 avril 2020 16:13

Coronavirus : Le Togo lance un Fonds de solidarité nationale et de relance économique estimé à 400 milliards FCFA

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

En s’adressant à la nation togolaise le 1er avril 2020, Faure Gnassingbé, président de la république a mesuré la situation inquiétante des cas de coronavirus.

 

En tout cas à ce jour le pays compte 39 cas suspects, 17 guéris, 20 cas actifs et 02 décès.

D’un premier fonds d’urgence de 2 milliards FCFA, le Togo passe au Fonds de solidarité nationale et de relance économique à 400 milliards FCFA, pour faire face aux impacts socioéconomiques liés au Covid-19.

« Aucun Togolais ne sera laissé pour compte dans cette bataille que nous engageons ensemble. C’est pour cela que j’ai demandé au gouvernement d’étudier toutes les possibilités pouvant nous permettre de préserver au mieux l’activité économique des conséquences de la crise. », a annoncé Faure Gnassingbé.

Ainsi, le chef de l’Etat a donné des instructions pour que le programme de transferts monétaires soit étendu à un plus grand nombre de personnes impactées. Les détails seront donnés les jours à venir. Il s’agit d’un programme très ambitieux qui garantira le minimum vital aux personnes les plus vulnérables pendant cette période douloureuse. Il s'appuiera sur notre expérience très riche et probante en la matière. Nous pouvons vous assurer que "Aucun Togolais ne mourra de faim".

Faure Gnassingbé a demandé au gouvernement de prendre en charge les tranches sociales d’eau et d’électricité pour les ménages les plus modestes.  En effet, la question de l’eau est très importante dans la lutte contre le COVID19. Il faut par exemple se laver régulièrement les mains...

Le Chef de l’Etat a également fait baisser pendant cette période les tarifs de branchement qui passent de 75 000 à 25 000 f CFA.

Pourquoi seulement la tranche sociale ? Parce que le plus important c'est d'aboutir à une  baisse immédiate de la facture d'électricité pour nos concitoyens tout en ayant à l'esprit que l’Etat n’a pas les moyens de préserver son fonctionnement et ses missions pour protéger ; apporter un soutien à  l'économie et en même temps assurer une gratuité totale à tout le monde. Ce serait irréaliste. S’il est  vrai que de nombreux Togolais seront durement impactées par la crise, il est aussi vrai que l’Etat doit assurer la continuité des services de qualité comme justement les services de santé. L'objectif retenu est donc de donner un coup de pouce à tous les ménages dont la situation est rendue difficile et en leur permettant de bénéficier  d’un minimum de consommation d’eau et d’électricité. La mesure est adressée à ces personnes en priorité. Enfin, il faut permettre à l’Etat de continuer à s’acquitter de ses obligations diverses, notamment envers les fournisseurs d'énergie pour maintenir une continuité de la disponibilité de celle-ci.

Rappelons que cette enveloppe sera mobilisée d’une part auprès de l’Etat lui-même, des partenaires du pays, sans oublier « toutes les bonnes volontés ».

Le Fonds de solidarité nationale et de relance économique qui représente près de 30% du budget du 2020 (un peu plus de 1400 milliards) servira également du plan de soutien aux entreprises, en particulier les PMI/PME affectées par les conséquences de la pandémie.   

Lu 222 fois Dernière modification le jeudi, 02 avril 2020 16:38

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.