Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 122 / Cette semaine = 1060 / Ce mois = 20526 / Total = 310564

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

mardi, 08 octobre 2019 18:33

La 3ème session de la grande commission mixte de coopération Togo-Burkina-Faso ouverte à Lomé

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après Ouagadougou (Burkina-Faso) en 2000, la troisième session de la grande commission mixte de coopération Togo-Burkina-Faso s’est ouverte lundi 7 octobre 2019 à Lomé. La rencontre a été présidée par la ministre de la Planification, du développement et de la coopération, Demba Tignokpa en présence de son collègue burkinabè des Affaires étrangères et de la coopération, Alpha Barry.

 

Depuis la tenue de la deuxième session, beaucoup de choses ont évolué, les défis ses sont multipliés et appellent à l’action, d’où plus de réflexion et d’ardeur sur l’accord portant création de la zone de libre-échange continentale (Zlec) promue par l’Union africaine et entrée en vigueur le 30 mai dernier sans toutefois oublier l’intégration régionale.

Mais peu après la deuxième session, les experts des deux pays se sont retrouvés à Ouagadougou en février 2015, rencontre au cours de laquelle plusieurs domaines de coopération ont été examinés, discutés et retenus. Il s’agit de l’agriculture, de la sécurité, de la défense, de l’enseignement supérieur, de la formation technique et professionnelle, de la justice, de la santé, du sport, de la jeunesse, de l’emploi, de l’environnement, de l’eau, des affaires sociales, des droits de l’Homme.

De leurs travaux, il ressort qu’il y a un lot de projets d’accords validés par les deux parties et donc prêt à être signés, un deuxième lot qui devra être finalisé et troisième à examiner.

La rencontre de Lomé va permettre aux deux parties de parcourir le premier lot de projets d’accord pour les actualiser si nécessaire et d’examiner les deux autres catégories en vue de leur adoption et d’arrêter un nouveau programme de coopération pour les années à venir dans les domaines précités.

« Au regard de ces 3 catégories de projets d’accords, nous pouvons affirmer que le travail qui nous attend est immense et il faudra mettre les bouchés doubles pour atteindre les objectifs de cette 3ème session », a indiqué la ministre togolaise Tignokpa avant de louer le Plan national de développement (PND, 2018-2022) avec des actions prioritaires à mener et qui selon elle, nécessitent le soutien de la communauté nationale qu’internationale dont le Burkina-Faso.

« Fort des ambitions du PND et celles poursuivies par le Plan nationale de développement économique et social (PNDES, 2016-2020) du Burkina-Faso, je reste convaincue que les accords de coopération qui résulteront de cette troisième session contribueront à soutenir la mise en œuvre des objectifs de développement du Togo et du Burkina-Faso », a-t-elle ajouté.

M. Barry a pour sa part salué l’excellente qualité de relation qui existe entre les deux pays « amis et frères » de longues dates et d’indiquer que la session de Lomé permettra selon lui d’insuffler une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale entre le Togo et le Burkina-Faso.

« Cette session nous permettra également e faire le point de la mise en œuvre des recommandations de la 2ème session, d’inventorier ensemble les écueils afin d’imputer un nouvel essor à notre coopération bilatérale pour la félicité de nos deux peuples. Occasion en dehors des questions ci-dessus évoquées, d’échanger nos points de vue sur les multiples défis auxquels font face nos pays », a-t-il dit.

La 3ème session de Lomé prend fin ce mardi. C’est depuis le 20 janvier 1984 à Kara (nord du Togo) que l’accord portant création de la grande commission mixte de coopération entre le Togo et le Burkina-Faso ont été signé. Depuis ce jour, deux sessions ont lieu. La première en avril 1984 à Lomé et la deuxième en octobre 2000 à Ouagadougou au Burkina-Faso.

Lu 68 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.