Imprimer cette page
mardi, 08 octobre 2019 13:42

Une femme a plaidé coupable du meurtre de sa meilleure amie et colocataire, poignardée plus de 30 fois aux Etats-Unis en janvier dernier

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Luisa Ines Tudela Harris Cutting et Alexa Cannon étaient les meilleures amies du monde. Etudiantes à l’Université de Virginie, elles vivaient ensemble à l’extérieur du campus.

 

Mais le 24 janvier dernier, la belle histoire de ces deux copines de 21 ans a basculé dans l’horreur. Luisa Cutting a poignardé sa camarade à plus de 30 reprises, en pleine crise psychotique. Lundi, elle a plaidé coupable et a été condamnée à 20 ans de prison ferme, indique le «Roanoke Times». Sa peine a été établie dans le cadre d’un accord passé avec la justice «afin d’éviter à la famille d’Alexa et ses proches de devoir vivre avec l’angoisse d’un procès», a commenté le procureur Chris Rehak dans un communiqué.

L’accusée a expliqué avoir ingéré ce jour-là un cocktail de drogues, dont de la cocaïne, des champignons, de l’Adderall, du Xanax et de la marijuana. Après son arrestation, elle avait déclaré avoir «pris de la cocaïne avec le diable». Face aux policiers, elle avait également tenu des propos incohérents sur l’apocalypse et avait récité le «Je vous salue Marie» en espagnol plusieurs fois. Elle avait également tenté d’introduire entièrement sa main dans sa bouche, toujours lors de son interrogatoire. Le rapport d’enquête indique que lors de son interpellation, Luisa Cutting était recouverte de sang. «Je l’ai tuée», avait-elle lancé aux agents face à elle.

Lundi, au tribunal, elle a demandé pardon et exprimé ses regrets. «Il n’y a pas de mots pour parler de cette tragédie et mon cœur est plein de peine et de douleur», a-t-elle déclaré.

Lu 120 fois Dernière modification le mardi, 08 octobre 2019 14:06
Super Utilisateur

Dernier de Super Utilisateur