Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 688 / Cette semaine = 2539 / Ce mois = 23604 / Total = 344860

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

mardi, 01 octobre 2019 16:13

La CENI adopte le projet de rapport général des élections municipales à Kpalimé

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ont entamé le 30 septembre à Kpalimé (environ 120 km au nord-ouest de Lomé), cinq jours de conclave en vue d’examiner et d’adopter le projet de rapport général qui a sanctionné le déroulement des élections des conseillers municipaux des 30 juin et 15 août 2019.

 

« Voici maintenant à peu près six mois que nous avons lancé le processus des élections des conseillers municipaux pour l’ensemble des communes dont dispose le Togo. Ces élections se sont déroulées à travers un processus qui a connu plusieurs étapes et elles ont été clôturées par les scrutins du 30 juin et du 15 août 2019. A l’issue de ces scrutins, 1527 conseillers municipaux ont élus pour les 117 communes, le processus s’est poursuivi au niveau de l’administration territoriale pour l’élection des maires », a souligné.

L’exercice consistera à revisiter toute la démarche qui a permis d’arriver à la conclusion des élections municipales mais aussi de voir dans quelle mesure relever les acquis et les faiblesses du processus, de manière à pouvoir au tant que possible, se disposer à améliorer sur les activités du même genre dans le futur », a indiqué Tchambakou AYASSOR, le président de la CENI.

Selon le président de la CENI, ce rapport à ce stade, n’est qu’un projet de rapport, compilé par un comité mis en place par la CENI.

« Les grandes parties du rapport sont simples : il s’agit essentiellement de regarder les grandes étapes, rappeler tout ce qui s’est passé, l’ensemble des calendriers des opérations électorales, par rapport au chronogramme que nous avions adopté au départ, et à partir de là, arriver à des conclusions, des recommandations éventuellement, que le comité et l’ensemble des parties prenantes réunis ici pourront faire pour les processus futurs », a expliqué M. AYASSOR.

Les membres de la CENI et ses partenaires (le ministère de l’administration territoriale, de la sécurité et la protection civile, des affaires étrangères, la Cour suprême, la CNDH, la HAAC et la FOSE) vont examiner et amender le pré-rapport général qui a sanctionné le déroulement des élections des conseillers municipaux des 30 juin et du 15 août 2019, analyser et adopter des recommandations, mettre en forme le document du rapport avant de l’adopter.

Se profile à l’horizon, la perspective de l’élection présidentielle de 2020, « un autre défi à relever, toujours avec la même détermination », a signifié le président de la CENI.

Lu 223 fois Dernière modification le mardi, 01 octobre 2019 17:27

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.