Date du jour :

Aujourd'hui = 172 / Hier = 6633 / Cette semaine = 6805 / Ce mois = 65766 / Total = 1202397

mercredi, 25 mars 2020 18:48

Finance inclusive : Le FNFI a franchi la barre de 90 milliards de FCFA

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les résultats du Fonds national de la finance inclusive (FNFI), institution mise en place en 2014 par les pouvoirs publics pour combattre progressivement la pauvreté au Togo, sont au-dessus des attentes.

 

Depuis sa création, le fonds a permis aux Togolais de bénéficier d’importants crédits et de produits mis à disposition pour leur permettre de mener sans difficultés majeures des activités génératrices de revenus. Ce qui leur permet de subvenir aux besoins quotidiens, une condition sine qua non au développement socioéconomique d’un pays.

 

Du 1er janvier au 13 mars 2020, Le Fonds national de la finance inclusive a débloqué environ 261,763 millions de francs CFA de crédits pour deux mille douze (2012) bénéficiaires dont 243,21 millions de francs CFA accordés aux citoyens, seulement dans la semaine du 09 au 13 mars. Par-dessus tout, cette somme octroyée en moins de trois (03) mois, a permis au FNFI de franchir la barre des quatre-vingt-dix milliards (90.000.000.000) de francs CFA de crédits octroyés depuis 2015. Logiquement, le nombre de bénéficiaires a augmenté au cours de ces premiers quatre-vingt-dix (90) jours de l’année. Le fonds table maintenant à 1.314.598 bénéficiaires.

Principalement, le FNFI a pour mission d’offrir des services inclusifs aux citoyens exclus du système financier classique et moins englobant.

Rappelons qu’en janvier 2020, le FNFI a lancé un nouveau produit, dénommé N’Godédé ( ‘’Progrès‘’ en langue locale), et se compose d’un Kit de financement, formation et entreprenariat, destiné aux bénéficiaires en fin de cycle. Particulièrement les jeunes apprentis en formation ou fin de formation. 

Pour le FNFI, le nouvel outil entre dans la lignée des précédents, et veut toucher un peu plus les couches les plus défavorisées de la population, en vue de renforcer le niveau d’inclusion sociale et financière, qui par ailleurs est passé de 50% en 2014 à 74% en 2019.

Le président togolais s’est notamment félicité des résultats engrangés depuis la mise en œuvre de ce mécanisme qui, en 05 ans d’activités (2014-2019), a accordé, à travers ses offres (AJSEF, AGRISEF, APSEF, entre autres), des microcrédits pour un montant global de 87 milliards de FCFA.

Déjà, environ un million de Togolais en ont bénéficié, pour un taux moyen de remboursement de 95%.

Lu 363 fois Dernière modification le mercredi, 25 mars 2020 19:05

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.