Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 455 / Cette semaine = 1805 / Ce mois = 26369 / Total = 413318

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

dimanche, 22 septembre 2019 18:42

Atakpame: 38eme édition de la journée internationale de la paix sous le signe de la tolérance et de la non-violence

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

A l'instar de l'ensemble de la communauté internationale, le Togo a célébré le 21 Septembre, la journée internationale de la paix qui offre aux Etats, l'opportunité de faire le bilan des efforts déployés en matière de prévention des conflits et de consolidation de la paix.

 

Le Directeur de cabinet du ministère des droits de l'homme et des relations avec les institutions de la République, Komla Blaise NARTEH-BENISSAN, a mis l'accent sur la menace que constituent les changements climatiques à la paix et à la sécurité internationale, source de catastrophes naturelles déplaçant plus de population que des conflits.

« La notion de la paix doit être prise sur divers plans tant environnemental, contextuel, économique et socioculturel. C'est en prenant tout le caractère multidimensionnel de la paix que le gouvernement togolais a voulu mettre l'accent sur le rôle de la jeunesse dans la consolidation de celle-ci », a-til indiqué.

Le thème national “rôle des jeunes sociopolitiques dans la promotion de la tolérance et de la non-violence”, vient répondre au souci du gouvernement de créer les conditions favorables au renforcement de la cohésion sociale et au vivre-ensemble.

Pour le coordonnateur national du projet consolidation de la paix au PNUD, Idrissou LABANDE représentant le résident du PNUD au Togo, l'assemblée générale des Nations Unies soucieuse de contribuer au renforcement de l'idéal de la paix et à atténuer les tensions et les causes de conflits dans le monde, a instauré cette journée pour que l'humanité réfléchisse, s'interroge, échange et prenne conscience de l'importance de la paix tant au sein des nations, des peuples. La thématique mondiale pour cette 38eme édition de la journée internationale de la paix “Action climatique, action pour la paix” doit interpeller les États africains à chercher des solutions idoines aux divers défis qui minent notre temps tels que le chômage, le sous-emploi, l'exclusion, l'immigration à risque d'où la jeunesse est confrontée aux conflits au radicalisme et à l'extrémisme.

La rencontre dans la ville au sept collines (Atakpame), permettra d'outiller les jeunes venus de diverses associations de la société civile sur les notions de tolérance et de non-violence, d'offrir aux participants un cadre d'échanges et de partage des différentes expériences en matière de promotion de tolérance leur permettre de développer des outils de non-violence et de tolérance.

Cette activité vise à faire des jeunes des vecteurs de la culture de la paix et de la prévention des conflits, de mener une réflexion critique et de raisonner en termes éthiques. Ce projet est réalisé par le ministère des droits de l'homme et des relations avec les institutions de la République avec l'appui financier du PNUD et fait partie de l'axe 3 du plan national de développement:“consolider le développement social et renforcer les mécanismes d'inclusion”.

Lu 218 fois Dernière modification le dimanche, 22 septembre 2019 19:16

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.