INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 119 / Hier = 876 / Cette semaine = 995 / Ce mois = 19650 / Total = 249629

samedi, 10 août 2019 15:46

Culture : Faure Gnassingbé a dégusté du haricot à la fête traditionnelle Ayizan

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Faure Gnassingbé, le chef de l’Etat togolais a été présent ce samedi au stade Docteur Kaolo de Tsévié (35 km de la capitale) où il a participé à la 49e fête traditionnelle Ayizan (fête du haricot).

 Il a pu déguster du haricot à l'occasion de l'apothéose de la fête traditionnelle Ayizan.

C’était en présence de la présidente de l’Assemblée Nationale, des membres du gouvernement avec à sa tête le Premier ministre, Komi Selom Klassou.

Ayiza représente pour les Ewé de Zio, la sauvegarde de leur histoire en souvenir de leur premier lieu d’installation ou de leur première terre d’accueil.

Tirant leçons des dissensions qui ont fait quitter les aïeux de Notsè le règne du Roi Agokoli, les grands parents, dans le but de construire une cohésion sociale, garantir une fraternité et une convivialité entre eux, ont insisté depuis le 1er avril 1970, une fête de retrouvaille en référence à la céréale semée par ces derniers dès leur arrivée à Tsévié.

Et selon l'histoire du peuple Ewé, les fondateurs de la ville de Tsévié émigrant vers le sud (exode de Notsé qui remonterait à 1720) fatigués et dépourvus, décidèrent de semer du haricot. Et lorsqu'il fallait reprendre la route, les semeurs protestèrent, exigeant d'attendre la récolte. De là vient le nom actuel de Tsévié formé de "Tsé" (produire) et vié (un peu).

Ayiza doit donc son nom au haricot « Ayi » et est célébrée le 2ème samedi du mois d'août à Tsévié.

Lu 5245 fois Dernière modification le samedi, 10 août 2019 15:55

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.