INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 160 / Hier = 876 / Cette semaine = 1036 / Ce mois = 19691 / Total = 249670

lundi, 05 août 2019 21:11

« It’s too late », « Agbébavi », « Agbébada », le Togo a perdu Jimmy Hope, son chanteur et artiste plasticien, décédé à Paris

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

« It’s too late », « Agbébavi » ou encore « Agbébada », la voix de l'auteur de la chanson ne sera plus audible dans les oreilles des mélomanes du Togo et du monde entier.

 Et pour cause, le Togo a perdu ce lundi à Paris, où il était hospitalisé depuis quelques semaines un de ses plus grands artistes et ambassadeurs culturels à travers le monde, le célèbre rockeur Koffi Senaya mondialement connu sous le nom de Jimi Hope.

Il avait 63 ans.

L’illustre disparu avait enregistré une douzaine d’albums en plus de 40 ans de carrière, dont des titres célèbres comme « It’s too late », « Agbébavi » ou encore « Agbébada ».

En plus de sa carrière musicale, largement inspirée par Otis Redding, Ray Charles ou Jimmy Hendrix, le prolifique artiste était également sculpteur et peintre. A son actif, plus de 250 œuvres au nombre desquelles quelques-unes des magnifiques fresques murales qui décorent la capitale.

Son dernier album " Blues for Hope" en 2012 avait connu un succès international.

"Je salue la mémoire de l'illustre défunt. Un grand homme qui honore notre pays. Jimi Hope était un ami, un artiste contemporain accompli qui rend le peuple togolais fier de sa culture", avait écrit Faure Gnassingbé, président de la république togolaise sur son compte twitter.

Lu 99 fois Dernière modification le lundi, 05 août 2019 22:05

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.