INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 158 / Hier = 876 / Cette semaine = 1034 / Ce mois = 19689 / Total = 249668

jeudi, 18 juillet 2019 16:28

Politique: La C14 solidaire au Mgr Philippe Fanoko Kpodzro

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

« L’archevêque émérite de Lomé, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro est un père à travers lequel Dieu parle et agit pour le Togo. Et les Togolais, qu’ils soient de l’extérieur comme de l’intérieur, et même les amis du Togo,  doivent s’inspirer des actes et paroles de ce prélat pour la poursuite avec plus de détermination la lutte pour l’alternance au Togo », à en croire la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise (C14).

 

La C14 à travers un communiqué a fait savoir que « le combat que mène Mgr Kpodzro est exemplaire, ses déclarations et prises de positions se situent dans la droite ligne du combat qu’il mène depuis 30 ans pour la démocratie au Togo, ce qui lui a valu, sévices, humiliation et exil. Dans ses interventions, Mgr Kpodzro a toujours voulu s’adresser au cœur de chaque Togolais dans un pays qui est en train d’aller à la dérive et où l’argent public est utilisé pour organiser l’achat des consciences et la fraude électorale à grande échelle ».

A la coalition des 14, on réitère le vœu de voir se concrétiser l’unicité d’action de l'opposition pour l’alternance en 2020.

« L’instauration d’une véritable démocratie au Togo et l’alternance au sommet de l’Etat, constituent des préoccupations viscérales pour les Togolais qui n’ont cessé d’appeler l’opposition à une unicité d’action. En appelant à l’union sacrée des forces favorables au changement et à l’alternance, Mgr Kpodzro n’a fait que sacrifier au devoir de vérité d’un père envers ses enfants dans l’intérêt du bien commun », lit-on toujours dans le communiqué.

Sur les réseaux sociaux, des internautes n’hésitent pas à qualifier Mgr Philippe Kpodzro d’un membre de la coalition politique des 14 partis de l’opposition.

Mgr Philippe Fanoko Kpodzro est un leader voire un père spirituel et n’a pas hésité à célébrer une messe spéciale aux candidats de ce groupe à la veille des dernières élections municipales.

Le prélat n’a pas hésité à déclarer, au cours d’une homélie, que « c’est la formation politique de Jean-Pierre Fabre qui était à l’origine de l’éclatement de la C14 ».

Interpellée par nombreux fidèles, la Conférence des Évêques du Togo (CET) a réagi au sujet des dernières sorties médiatiques de Mgr Phillippe Fanoko Kpodzro.

Réunie en session extraordinaire le jeudi 04 juillet dernier, la CET a décliné toute sa responsabilité vis à vis des dernières déclarations de Mgr Kpodzro.

« La Conférence des Évêques du Togo rappelle que, dans le cadre de l’accomplissement de sa mission, qu’elle a l’habitude de publier ses interventions à travers les lettres pastorales, les messages, les déclarations et communiqués signés par tous les Évêques ou par le Secrétaire Général en leur nom. S’agissant en particuliers des élections municipales du 30 juin 2019, elle s’était déjà exprimée dans son communiqué du 21 juin, sanctionnant la session ordinaire du 18 au 21 juin 2019. La Conférence n’est donc pas responsable de messages qu’elle n’a pas publié », lit-on dans le communiqué.

L’épiscopat togolais a, par ailleurs, réaffirmé sa disponibilité à accorder des audiences à tous les partis politiques du Togo qui désirent la rencontrer.

« C’est ainsi qu’elle a accueilli, à sa demande, et une seule fois, une délégation du Parti politique UNIR, le 21 février 2019 et, à plusieurs reprises, les partis politiques de l’opposition à leur demande », ont conclu les évêques du Togo.

Lu 164 fois Dernière modification le jeudi, 18 juillet 2019 18:03

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.