Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 21 / Cette semaine = 7373 / Ce mois = 15729 / Total = 369686

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

mardi, 16 juillet 2019 17:36

OIT: En Afrique subsaharienne, 50% des travailleurs les plus pauvres gagnent 3,3% des salaires

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

En ce 21ème siècle, les questions d'inégalités salariales demeurent encore des problématiques importantes dans le secteur du travail. Et en Afrique comme dans les régions pauvres, les inégalités salariales sont encore plus criardes que dans les autres régions du monde. La question a été au centre d'une étude de l'organisation internationale du travail (OIT) sur la distribution du revenu du travail dans le monde publié le 4 juillet.

 

En effet, selon les données d'une étude de l'organisation internationale du travail (OIT) sur la distribution du revenu du travail dans le monde, en Afrique subsaharienne, sur une échelle de 100 travailleurs, 50% des moins rémunérés perçoivent seulement l'équivalent de 3,3% des revenus de l'ensemble des travailleurs. Comparé à une région comme l'Union européenne, cette proportion gagne près de 23% du revenu global du travail.   

Au niveau mondial, le contraste est le même.

En effet, avec un salaire moyen fixé à 198 dollars, soit 115 654 FCFA par mois, 10% des plus pauvres travailleurs devraient travailler plus de 300 ans pour avoir ce que 10% des plus riches gagnent en une année, constate le rapport.

" La majorité des travailleurs dans le monde souffre d'une rémunération étonnamment basse et pour beaucoup d'entre eux avoir un emploi ne veut pas dire gagner suffisamment pour vivre ", a relevé Roger Gomis, économiste à l'OIT.

Par contre la part du salaire gagnée par les 20% des personnes les mieux rémunérées a augmenté, passant de 51,3% à 53,5% notamment dans les pays comme l'Allemagne, l'Indonésie, l'Italie, et le Royaume-Uni.

Globalement, toute hausse de rémunération chez les travailleurs les plus riches s'accompagne irrémédiablement d'un recul de salaire chez les travailleurs les plus pauvres et de la classe moyenne. 

Les résultats de ces données ont porté sur un échantillon de 189 pays et les études ont porté sur les indicateurs tels que la part du PIB qui revient aux travailleurs et les revenus du travail distribués.

Lu 136 fois Dernière modification le mardi, 16 juillet 2019 17:39

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.