INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 161 / Hier = 1004 / Cette semaine = 3238 / Ce mois = 24778 / Total = 210029

Bannière Pub

jeudi, 11 juillet 2019 16:27

Le mécanisme d'engagement des OSC sous les projecteurs lors d'un forum politique de haut niveau

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

New York, 10 juillet 2019 (CEA) - La réunion du forum politique de haut niveau sur le développement durable (HLPF) se tenant actuellement à New York, l'Afrique se positionne et s'exprime d'une seule voix sur la nécessité de mobiliser des ressources adéquates et prévisibles et des ressources financières supplémentaires pour accélérer la mise en œuvre des objectifs de développement durable en Afrique.

 

À cette fin, M. Oliver Chinganya, Directeur du Centre africain de statistique de la Commission économique pour l'Afrique (CEA), a rencontré M. Stephen Chacha, Président du Comité intérimaire des grands groupes, des organisations de la société civile et des autres parties prenantes le travail du Forum régional africain sur le développement durable (ARFSD) pour explorer les étapes importantes vers l'institutionnalisation du mécanisme d'engagement afin de s'assurer que personne ne soit laissé pour compte par le développement sur le continent.

M. Chinganya est également responsable de la Division de la technologie, du changement climatique et de la gestion des ressources naturelles de la CEA. La réunion a noté et réaffirmé la nécessité et les avantages mutuels du mécanisme pour la CEA et les OSC. 

 

Il a été souligné qu'un mécanisme similaire avait déjà été mis en place et fonctionne pour la région de la CESAP et que le mécanisme pour l'Afrique, ont-ils convenu, devrait tirer les enseignements de son processus de création et de fonctionnement. Le mécanisme d'engagement de la région de la CESAP était déjà reconnu au niveau du FPHN. La réunion a souligné la nécessité d'un processus ouvert, inclusif et transparent en vue de l'institutionnalisation du mécanisme d'engagement.

Il a donc été convenu que le Comité intérimaire poursuivrait ses vastes consultations avec toutes les parties prenantes et présenterait une feuille de route convenue et réalisable, comprenant une structure harmonisée et convenue du mécanisme, s'appuyant sur les enseignements et les expériences du mécanisme de la CESAP. Il était donc important de souligner les aspects liés à la mobilisation de fonds pour les travaux du mécanisme. Le comité intérimaire a accepté de soumettre la feuille de route révisée d'ici la fin juillet 2019. Lorsqu'il sera pleinement institutionnalisé et opérationnel, le mécanisme d'engagement des OSC contribuera, entre autres objectifs, à combler les lacunes en matière de sensibilisation, de mobilisation, de recherche, de données, de mise en œuvre, de suivi, d'évaluation et de partenariat aux niveaux national et régional. Il favorisera également l’alignement et l’amplification de la voix des attentes et des réalités des communautés africaines de base et marginalisées dans l’Agenda 2030 pour le développement durable et l’Agenda 2063 de l’Afrique. 

Le mécanisme d’engagement des OSC assurera également la crédibilité et l’appropriation de deux programmes de développement; coordonner les expériences et le partage des connaissances entre les principaux groupes, les organisations de la société civile et les autres parties prenantes afin d'alimenter l'apprentissage au niveau national et régional sur les deux programmes; et tendre la main et créer un espace de représentation pour toutes les circonscriptions clés et les groupes marginalisés en Afrique.

Lu 48 fois Dernière modification le jeudi, 11 juillet 2019 16:31

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL